Super Smash HeroesConnexion

RPG Super Smash Heroes - Forum RP ayant pour thème Super Smash Bros - Créez votre personnage et partez à l'aventure dans le monde des trophées.
Un role-play purement Nintendo et Co.


Partagez

descriptionQuand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Karmir fulminait. Comme souvent d'ailleurs. Il ne savait même pas pourquoi en fait. Juste il était frustré. Les gens le prennent pour un débile excité de la gâchette et du pantalon ici, un paranoïaque complètement barge. Oui, il avait un sale caractère et avait cette tendance à craquer pour les jolis garçons qu'il croise... Mais c'était un bon gars, non ? Il se battait pour la liberté, pour le droit de choisir sa vie. Etait-ce SA faute si les Happy Happy s'étaient rejoint sous la bannière du bleu ? Il se baladait dans les couloirs en mâchouillant le bout de son mégot. Il allait devoir passer par la boutique, il commençait à être à cours. Le rebelle était à la recherche d'un lieu de calme,un coin où se poser et souffler un peu. Laisser sortir le visage de Karmir que personne ne doit voir. Il trouva l'endroit idéal assez vite. Des grandes portes, un endroit silencieux et tamisé. Karmir entra, regarda autour, et rouvrit la porte le temps d'éteindre et jeter son mégot.

Car même un "imbécile" comme Karmir savait reconnaître un mémorial quand il en voyait un. Et c'était clairement ce dont il s'agissait ici, avec toutes ces statues... Surement d'anciens champions, ou des héros qui se sont illustrés. Le jeune rebelle passa devant des êtres divers et variés. Des anges, des homme-animaux, des gosses... Il y avait de tout. A nouveau, Karmir se mit à penser à son équipe de rebelles, chez lui. Avaient-ils fait de même ? Pensaient-ils encore à lui de temps en temps ? Ont-ils trouvé un autre mioche psychique pour le remplacer ? Karmir s'installa entre deux statues de genre de frères plombiers ou jardiniers et prit sa tête entre ses mains. Personne à gauche, personne à droite... Il laissa en silence les larmes couler de son œil Le bandeau se mouilla également, son canal lacrymal n'a apparemment pas était endommagé... Il se mordait les lèvres à les rendre rouge sang pour ne pas faire de bruit, mais qui tromperait-il ? Il en avait gros sur la patate et devait ouvrir les vannes.

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Il aimait bien venir dans le mémorial, tout était si calme et tranquille... De plus, il avait quelque chose à faire de très important ce jour précis. Cela faisait maintenant dix ans que son grand père l'avait quitté, enfin pour lui c'était le cas, Celto était donc venu avec un gros bouquet de fleur, se posant devant la statue du Prince Bowser Jr, à l'époque de son arrivée ou il était un petit garçon sur son copter et déposa le bouquet. Il prit par respect à sa mémoire trois autres fleurs du bouquet et les posa au pied de la statue de son arrière grand père, il savait à quel point son grand père était attaché au roi Bowser. Une fois cette partie de sa cérémonie personnelle faite, Celto fit une longue minute de silence...

Le silence était troublé par des soubresauts et des reniflement, typique de quelqu'un qui pleurait, la minute passée, le jeune Koopa decida d'aller voir d'ou venait ces larmes de gros chagrin. Après avoir marché, il vit un jeune homme à la chevelure rousse, il se pencha dessus, tendant un mouchoir.


Ben... Monsieur, quelque chose ne va pas?

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Karmir continuait de broyer ses fichues idées noires, passant ses nerfs sur ses lèvres en retenant toutes les injures pouvant passer par son esprit. Prostré comme il était, il ne vit pas la grosse tortue silencieuse entrer. Et quand bien même elle s'installa près de Karmir, ce dernier avait la tête bien trop ailleurs pour laisser place à ses instincts paranoïaques habituels. Aussi il retint un petit sursaut quand une voix douce lui demanda ce qu'il se passait. Le rebelle leva la tête rapidement, son hostilité en alerte, avant de retrouver son calme. Il ne s'agissait que d'un enfant. Un énorme enfant tortue à piques, mais un enfant, qui lui tendait un mouchoir. Il prit ce dernier en remerciant d'un hochement de tête, et essuya ses larmes avec le bout de tissus :

_Oh, ouais et nan... J'avais besoin de me lacher un peu. C'est pas tout les jours facile de garder la tête haute et le flingue dans la main...


Il regarda la tortue, mais aussi autour de lui. Tiens, des bouquets de fleurs ont pop. Surement le gamin qui les avait ramenés, vu qu'ils étaient aux pieds de statues lui ressemblant fortement. La même race sans aucun doute :

_Et toi mon grand, qu'est-ce tu fais dans le coin ?

Demanda-t-il en retenant un hoquet de sanglots.

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Ben... Vous sembler tout garder pour vous, vous devriez peut être trouver quelqu'un avec qui parler un peu... C'est triste d'être seul. Est-ce que des gens ont été mauvais avec vous?

C'est vrai, si il était là en train de pleurer seul dans cet endroit aussi calme, c'est qu'il devait pas être bien depuis un bon moment, peut être qu'il n'avait pas beaucoup d'amis. Celto s'assit à côté de lui, dans la sincère envie de lui remonter ce moral qui lui semblait dans le plus profond des talons de chaussettes.

Moi j'étais juste venu déposer des fleurs au pied des statues de mes ancêtres. Mais ce n'est pas bien grave... Qu'est ce qu'il se passe pour que vous soyez dans un état pareil?

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
C'était peut-être un gosse ou un ado la tortue, mais il avait visé totalement juste quand il répondit à Karmir. Enfin, sauf pour la partie "des gens mauvais". Personne n'était spécifiquement mauvais, le rebelle savait quelque chose sur la fichue différence entre bien et mal selon le point de vue. N'est-il pas le Héros de la Libération, mais le terroriste ruinant Happy Happy City ? Il ne pouvait pas en vouloir aux pauvres citoyens lambda comme ses parents, endoctrinés par une force supérieure et des aristrocates fricés. Mais ça aussi ça faisait mal.

On s'éloigne du sujet non ? La "petite" tortue s'installa à côté de lui. Il était bien gentil, envie de réconforter un excité complétement défoncé à la nicotine et paranoïaque. Lui-même expliqua qu'il était venu porter des fleurs à ses ancêtres.

_C'est cool ça. Faut aimer ses parents. Peu importe les conneries qu'ils ont fait. Parce qu'ils font ce qu'ils pensent être le mieux, même si souvent ils se gourrent.

Il avait déjà envie de sortir une cigarette. Tirer une bonne bouffée de nicotine. Mais pas dans un coin pareil. Il soupira donc et laissa son coeur s'ouvrir, pour une fois, à un total inconnu. Juste le temps de se libérer.

_C'est pas... une ou deux personnes en particulier. Mon monde est dirigé par une secte de dingue. Je lutte chaque jour contre. Enfin, je luttais... Depuis que je suis ici, le but de ma vie est hors de portée, vu qu'on semble coincé ici.

Une autre bouffée de larmes monta. Il arriva tout juste à les réprimer pour continuer de parler :

_Et du coup, pour les gens d'ici je suis un taré. Un gros parano à moitié psychopathe qui s'enérve sur tout ce qui est bleu et qui gueule sur tout ce qui bouge. Sans parler de mes pouvoirs psychiques qui me font manger comme cinq. Franchement, c'est MA faute si ces barges ont choisi un nom pourri et le belu comme signe ? Hein ? Est-ce que c'est dingue de vouloir juste donner aux gens... La possibilité de choisir qui être ?


Il se laissa totalement aller sur cette dernière question. Il se lacha dans un torrent de larmes sur l'épaule de son compagnon temporaire :

_Foutu monde de merde qui comprends rien à ma stupide vie pourrie ! Pourquoi que tout ces crétins sans cervelle me jugent sans rien savoir ?

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Celto écoutait attentivement cette histoire, et plus ça avançait, plus il pouvait sentir son petit cœur se serrer dans sa poitrine... Il avait vécu la situation inverse du rouquin...

Le simple fait d'être un Koopa Alpha lui avait fait vivre un enfer dans son monde d'origine... Sa mère adoptive qui ne cessait de lui fracasser son moral, lui disant que si il ne lui rapportait pas sa pension de bonté qu'elle gagnait chaque mois pour s'occuper de lui, il ne servait à rien. Ses camarades de classes qui l'humiliaient chaque jours à chaque heure d'une journée d'école et que ses professeurs fermaient les yeux (...Voir même encourageaient cet harcèlement) ou que les citoyens de Toadville l'empêchaient de vivre une vie normale en lui bloquant l'accès aux magasins et les cinémas que les jeunes fréquentaient habituellement ou e lui jetant des pierres... Et en plus, le fait d'être une créature aussi différente d'eux faisait que malgré lui, son mode de vile était fort différent des leurs, bonjour l'adaptation...

Et puis, le voila dans cet endroit ou il était d'avantage accepté... Mais bon, ce respect a été au fond, fut dur à gagner, à cause de sa personnalité timide. Celto regardait ce jeune homme en larme qui se mit à pleurer son son épaule, le jeune Koopa le serra contre lui, gentiment en tapotant son dos.


Allez, pleurez un coup, vous irez beaucoup mieux après...

Il le laisse pleurer contre lui pendant un temps, restant sans rien dire, le laissant se lâcher complètement de sa peine et sa tristesse. Puis ensuite, essaya de le réconforter u peu.

Il faut pas désespérer Monsieur... Cet endroit est vraiment étrange, mais je suis sur que vous pouvez vous faire respecter au sein de cet endroit... Peu importe qui vous êtes... Quelques soit vos qualités ou vos défauts... La seule chose qui vous faut, c'est un peu de confiance en vous...

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Il était bien gentil le petit marmot, pour laisser chialer comme ça un parfait inconnu sur lui, sans rien dire. Il laissait Karmir évacuer tout ses remords, toutes ses frustrations et craintes, avec une infinie patience. Quand Karmir se décolla de la tortue en calmant ses derniers hoquets, il essaya même de trouver des mots gentils pour lui remonter le moral. Il pensait vraiment qu'il avait sa chance ici, hein ? Adorable le petiot... Karmir sécha les larmes collées à son oeil et esquissa un petit sourire :

-La confiance en soi... J'en ai des caisses d'habitude. Peut-être un peu trop... Cet endroit m'a fichu un sacré coup, ça a bouleversé tout mes codes...


En disant ça, le rebelle regarda à nouveau autour de lui. Pour la première fois, il se demanda si quelqu'un ici venait du même monde que lui. En tout cas, il n'avait reconnu personne. Qui sait... Il y avait un mome avec une batte de base-ball dans un coin, peut-être avait-il des pouvoirs psys à faire palir de jalousie Karmir ?

-Regarde pas... Ca risque d'être dégueu... Si tu me parlais de toi en attendant ? Tiens, moi, c'est Karmir.

Proposa-t-il à la tortue en lui tournant soigneusement le dos. Il retira son bandeau pour laisser respirer son orbite déchiqueté et y essuyer les larmes. Laisser macérer, c'est pas bon. C'est quand même dingue que malgré toutes les années passées, son oeil ait -apparement- toujours une apparence aussi hideuse... Ce serait peut-être plus simple si l'oeil était toujours dans le trou.

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Moi... Je... Je m'appelle Celto.

Respectant le désir d'intimité de son interlocuteur qui venait de se décoller, Celto regarda ailleurs. Le jeune homme disait qu'il était plein de confiance en lui en temps normal, mais qu'il était complètement perdu dans cet endroit. Celto pouvait comprendre... En arrivant ici, il était vraiment perdu... Sans aucun repère, sans connaitre personne. Il fallait le reconnaitre, même si c'était pas parfait, c'était bien mieux que chez lui. Le jeune Koopa tenait son sac en forme d'ours en peluche, Karnir voulait en savoir plus sur lui? C'était pas comme si c'était intéressant pourtant.


C'est une amie qui m'a propulsé ici... Elle savait où menait cet endroit et... Elle m'a dit que j'avais besoin de m'endurcir... Parce que... Vous savez... Chez moi, je suis pas plus apprécié que vous ici.

Il serre un peu sa peluche... Le simple fait qu'un jour, il sera obligé de rentrer chez lui et retrouver ces personnes le rendait terriblement nerveux.

Je suis là depuis... Euh... Deux ou trois mois peut être... Quand je suis arrivé... Ben j'étais un peu perdu... C'est la première fois que je quittais chez moi à vrai dire... Je savais pas trop me battre, même si je pense que je sais toujours pas trop me battre en fait... Mais c'est un peu mieux qu'avant... Et euh... Même si y'avait des gens gentils avec moi, il y'avait des tas de gens qui se moquaient ici... Mais maintenant ça va mieux.

Il se gratte la joue.

Je suis sur que vous allez finir par vous sentir mieux au bout d'un moment... Vous semblez fort, vous n'aurez pas de problème à vous faire respecter, ou vous faire des amis.

descriptionRe: Quand on a pas une tête de héros... [PV Celto]

more_horiz
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum