Tweets by RP_SSH
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec

MessageSujet: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mar 22 Déc 2015 - 1:31
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
"Eh. Prévisible."

Il était le meilleur après tout. Mais tout de même... Poney était à deux doigts de lui infliger des dommages qui auraient pu être conséquents. Et puis, sa manche était coupée désormais. A cause de ça, Yami allait devoir trouver quelqu'un en mesure de réparer son habit, un tailleur, quelqu'un, il n'en avait aucune idée.

L'Empereur avait du temps avant son prochain match. Le temps que Plume, Costume, Yst et les autres s'affrontent. Il se rendit dans sa chambre, plongée dans le noir, posa le bout d'étoffe tranchée, qu'il avait pris soin de récupérer, sur son lit et resta debout quelques minutes sans bouger. Il se préparait mentalement. Il visait la finale. Et Yst Decendia. Oui. La finale était une finalité, Yst une étape. Un rictus déforma son visage. Il allait leur montrer.

Vainqueur : Karmir. Bon. Au moins il s'était bien défendu. Voilà qui n'avait pas été anticipé par l'Empereur. Mais qu'importait son adversaire, au final, tant qu'il sortait vainqueur ! Yami ne regarda pas qui il allait affronter désormais. Il voulait s'octroyer un petit frisson, lié au mystère et à l'inconnu. Son bras droit plus apparent que jamais en raison de son habit endommagé, l'homme pâle s'avança quand il fut appelé. Qui était le valeureux guerrier qui s'était hissé jusqu'au deuxième tour ? Il allait bientôt le savoir. La morsure du soleil sur sa peau, les vivats de la foule, son adversaire.

C'était un genre de... Bestiole. Toute rouge. Qui lui arrivait au bassin. Habillée n'importe comment. Et qui faisait la tronche. Bien. On voyait vraiment de tout par ici. Yami baissa la tête pour s'adresser à l'étrange créature.

"Bonjour..."

La bestiole était tellement improbable qu'aucun surnom ne venait à l'esprit de l'Empereur. Il devait avoir l'air con, tiens, bouche ouverte sans qu'aucun son ne s'en échappe.

Il ne reprit complètement ses esprits que lorsqu'ils furent téléportés. Une odeur de renfermé agressa les narines de l'Empereur. Il effectua prestement une rotation afin de voir un peu ce qui l'entourait. Il se trouvait au plein milieu d'une salle carrée parsemée de cristaux bleus émettant une faible lueur. L'endroit était assez sombre et l'atmosphère était étouffante. Bien, pensa Yami. L'éclairage était bon. L'endroit aurait été parfait s'il avait été un peu plus haut et large. Il aimait avoir un grand champ d'action.

En regardant un peu plus attentivement, il remarqua un couloir qu'il se décida à emprunter après un bref moment d'hésitation. Il faisait tout son possible pour marcher en silence. Il devait être attentif afin de ne pas tomber dans une embuscade qui le ferait paniquer. Les ruines n'avaient pas l'air bien solides et s'il s'emportait il risquait de faire s'effondrer un mur ou deux. A mesure qu'il s'approchait de la salle suivante, l'odeur pestilentielle devenait plus forte. Des cadavres ? Ou bien, non content d'être hideux, le petit rouge dégageait un fumet atroce ? Quoi qu'il en fût, il se devait d'être sur ses gardes. Il s'arrêta et regarda sa main, pensif. Il avait fait usage du deuxième mode face à Kota. Le public se lasserait s'il l'employait une nouvelle fois. Et Yami était bien décidé à être inoubliable. L'Empereur Obscur garda donc sa main noire telle qu'elle. La polymorphie, voilà qui allait surprendre le nabot au bandeau.

Il entra dans la salle.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 23 Déc 2015 - 16:44
Capac Anacutec
avatar
Mobius
Messages RP : 121

Feuille de personnage
Argent (JSS): 100
Inventaire:
L'échidné fut soulagé lorsqu'il put sortir de cette chaleur presque étouffante, ayant accumulé la température de l'air ambiant du désert et son corps se chauffant et transpirant avec l'effort. La première chose qu'il fit lorsque tout fut terminé, fut d'essorer son bandeau remplit de sueur. Ensuite il accompagna Eirina à l'infirmerie, la destination logique a laquelle tous deux s'attendaient depuis leur retrouvaille en face à face. Capac lui, n'eut droit qu'à un pansement sur la joue. Il s'était éclipsé après avoir souhaité bon rétablissement à l'ange.

Tandis qu'il regagnait l'accueil, il ressentait comme un manque. Jusqu'ici il avait quelque chose avec lui, un poids supplémentaire. Ce poids s'était volatilisé à la fin du match. Il bascula son bras vers l'arrière pour attraper quelque chose dans son dos, mais sa main n'attrapa que de l'air. Il n'avait plus d'arme sur lui. Il n'avait plus la lance que son père lui avait fabriqué. Il profita d'un banc non loin de lui pour s'asseoir. Son esprit divagua vers la nostalgie.

...

- Capac ?

- Oui père ?

- Aujourd'hui est un jour spécial. Tu es devenu grand et fort. Pour marquer cette étape de ta vie, je vais t'offrir cette arme, prends-en soin. Je l'ai fabriquée de toutes pièces et j'y ai mis toute ma force. Elle sera ton alliée dans les moments difficiles.

Il avait pris cette lance des mains de son paternel et l'avait observée pendant un moment avec une lueur dans les yeux.

- Merci beaucoup père ! C'est un honneur. Je prendrais soin de cette lance avec fierté.


- Que le grand Soleil te garde, mon fils.


...

"Merci encore pour tout père. Je dois me débrouiller seul à présent. Il me faut une nouvelle arme."

L'échidné se releva pour se diriger vers la boutique. Il y était déjà allé une fois pour trouver un moyen de transporter sa lance dans le dos. En franchissant la porte coulissante, une musique discrète sortait des haut-parleurs afin de mettre un peu d'ambiance. Le vendeur était en train de discuter avec un goron. Lorsqu'il aperçu Capac, il s'exclama de sa venue.

- Oh ! C'est vous ! Hé ! Héhé ! Bien joué pour le combat de tout à l'heure !

- Ouai c'était cool-goro ! Pif ! Paf ! Boom !


Fit le goron en imitant un boxeur. Le mobien se frotta la nuque et répondit.

"Oh... merci."


Il regarda ensuite à droite et à gauche pour voir si quelque chose d'intéressant lui irait. Le vendeur, qui aperçut ce comportement, sorti de son comptoir et s'approcha du guerrier.

"Si j'ai bien observé, vous n'aviez plus votre lance. Sinon elle serait accrochée au portique que je vous avais fabriqué exprès. Je me trompe ?"

Découvert dans son infortune, il ne put ignorer le vendeur.

- C'est exact. J'aimerais bien retrouver une lance, ne serait-ce que provisoirement afin d'être prêt pour mon prochain combat.

- Oui je vois. Toutefois aviez-vous vraiment une absolu nécessité de votre arme ? Je veux dire... ce molblin faisait bien trois fois votre taille et vous l'avez neutralisé par votre seule force physique. Vous aviez certes récupéré sa lance mais elle a logiquement disparu de vos mains après que vous ayez quitté la simulation. Ne pensez-vous pas que cela pourrait trop vous encombrer ?

- J'ai toujours été habitué à cette utilisation, ne serait-ce que pour profiter d'une allonge supplémentaire contre les nombreux adversaire plus grand que moi. Cela me paraîtrait logique de continuer à utiliser une arme de ce type.

- Oh... je vois... je pense avoir une petite idée alors. Quel est votre budget ?

- 1000 Jetons.

- Avec 1300 je pourrais vous proposer quelque chose d'exceptionnel, et qui dure, vous savez ?

- Je ne possède pas autant. Que dites-vous de 1200 ?

- Hunhun... bon... je veux bien faire un effort pour vous. Par contre il va falloir patienter un peu.

- C'est que... mon prochain match est pour bientôt...

- Oh ça... ne vous en faites pas ! Allez donc boire un café ou une citronnade et regarder les matchs restant, je m'occupe de tout !

- Bien, je vous fais confiance. De toute manière je n'ai pas d'autre choix.

- Hem... vous n'allez pas le regretter !

- A tout à l'heure alors.


Capac s'était dirigé de nouveau vers le hall et observa les autres matchs. Son attention fut davantage retenue par le match d'Yst. Même si son adversaire avait pris le dessus, son disciple s'était bien battu. Pour le match suivant, ce fut original. Il eut du mal à catégoriser le style de l'homme moustachu, qui pourtant s'en était très bien sorti.

Une heure plus tard, il alla rendre de nouveau visite au vendeur. Après plusieurs explications il en ressorti avec un gant en métal sur la main droite. Sans plus tarder il se dirigea vers l'arène où son prochain match devait commencer. Il allait être opposé à un humain, dont il ignorait tout. Son physique était loin d'être bienfaisant, il lui semblait assez glacial. Sa main droite l'interpella, ce n'était pas quelque chose d'ordinaire. A ceci il ne put s'empêcher de faire un parallèle au nouvel outil qui recouvrait sa propre main. Il articula ses doigts puis serra le poing pour s'y habituer.

Son adversaire lui souhaita bonjour, ce à quoi l'échidné répondit en inclinant la tête vers l'avant. Un air méfiant se dessinait déjà sur son visage. Cela n'aurait rien à voir avec le combat qu'il avait fait contre Eirina, il s'y attendait déjà. Il se mit à croiser les bras, ne détourna pas une seconde son regard de Yami. Il ne devait pas avoir peur. Les cris du public lui semblait secondaire à ce moment. Il n'y avait qu'eux deux, prêt à tout donner pour avoir une chance d'aller en finale.

Un flash survint et les voici transportés. Un espace confiné se présenta à lui, similaire à un couloir. La lumière était faible, mais on y voyait toujours. Il n'y avait personne dans les alentours à cet instant. Il observa une dernière fois son poing droit, ayant une idée en tête.

*Il m'avait bien dit que ce gant était résistant, mais à quel point ? Je dois en avoir le cœur net.*


Il serra son poing et d'un seul geste il frappa le sol de toutes ses forces. L'impact fit vibrer le sol puis les murs. De la poussière et quelques cailloux tombèrent. L'endroit semblait assez fragile, pensa-t-il. Lorsqu'il releva son bras, le sol avait pris la forme de sa main. Le gant n'avait rien. Le vendeur avait raison et il pourrait même s'en servir de bouclier.

Il avança dans le couloir. Cela lui rappelait les tombeaux des anciens roi, dans les coins reculés de la grande pyramide de sa tribu. Une odeur forte se faisait ressentir. Il accéda alors à une salle carré. De l'autre côté, il aperçut son adversaire. De part et d'autre, il y avait également des corps inanimés jonchant le sol de pierre. Il avança un peu plus et s'arrêta. A ce moment il repensa à ce que Satoshi le vendeur lui avait expliqué quand au fonctionnement du gant. Avec sa main gauche il fit alors pivoter un cran situé au niveau du poignet droit sur le gantelet. il y eu un clic puis...

* ZOOM *

Trois griffes d'énergie de couleur jaune orangée apparurent au niveau de ses phalanges.

Il se mit en position, le corps de profil, le bras gauche sur la défensive, cachant le haut de son corps afin de mettre en évidence son bouclier accroché au poignet. L'autre bras prêt à attaquer était situé contre son buste, griffes en avant.

"Inutile de trainer." Lança-t-il.

Avec la main gauche il lui fit signe de se ramener pour engager les hostilités.



Je parle en : #ff3300

Thème : https://www.youtube.com/embed/lQjiu1J3hkk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 23 Déc 2015 - 19:25
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
Des cadavres, en effet. Ils jonchaient inélégamment le sol. Tout à coup, ce fut comme il y a quelques années, lorsqu'il avait revisité la ville de Seian, la capitale impériale, environ un mois après l'avoir attaquée. Les corps en décomposition, la pierre usée... Le bon vieux temps, quoi.

Puis le petit rouge apparut. Capac... Artacumtec ? Bon, cela n'avait pas beaucoup d'importance. Puisque désormais il répondrait au nom de Bariolé. Oui. Cela ferait l'affaire.

Le guerrier tritura le gant d'acier qui portait et de ce dernier sortirent trois griffes qui semblaient être faites de lumière. Yami siffla.

"J'admets que c'est assez super."

Bariolé se mit en position de combat. Bouclier vers l'avant, le poing métallique prêt à frapper. L'Empereur adopta lui aussi sa classique position de combat, la main gauche, repliée, pareille à une griffe mise au niveau de son visage, la jambe droite vers l'arrière, le centre de gravité baissé et son poing droit fermé, placé en arrière. Prêt à passer à l'attaque.

"Inutile de trainer."

"Bien dit, Bariolé."

Et aussitôt, il pivota, plaçant sa jambe droite en avant et déportant tout son poids dessus. Le tout accompagné d'un mouvement d'épaule et une rotation du bassin. Sa main droite prit la forme d'un long fouet tranchant qui fendit violemment l'air en diagonale en direction de la créature rouge. Dès qu'il eut fini son mouvement, Yami enchaîna avec un autre similaire, venant de la gauche cette fois. Il voulait garder son adversaire à distance tout en montrant à la fois à lui et au public ce qu'il pouvait faire avec sa main noire.

Sa main revint à son point de départ et il eut à peine le temps de reprendre sa position de combat et de vérifier que ses assauts avaient touchés qu'un bruit semblable à un craquement attira son attention. Un rapide regard un peu plus loin le renseigna sur l'origine de ce son. L'un des cadavres, couverts de bandages, venait de se lever. Comme quoi, la mort n'était pas un état aussi définitif qu'on le prétendait. Dans toute la salle les cadavres s'animèrent. Leur chair putréfiée bougeait dans une pantomime macabre allant à l'encontre de toutes les lois de la nature et de la vie. Curieux spectacle qui répugnait un peu l'Empereur à dire vrai. La nécromancie était plus que prohibée de là où il venait. La communication avec l'esprit des morts était acceptée, et encore.

L'Empereur compta six cadavres qui déambulaient de manière quelque peu hasardeuse dans l'espace. De potentiels obstacles... Il adopta une attitude défensive, attendant de voir comment allait réagir le guerrier au poing d'acier à cette nouvelle menace venue d'outre-tombe.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 3 Fév 2016 - 23:03
Capac Anacutec
avatar
Mobius
Messages RP : 121

Feuille de personnage
Argent (JSS): 100
Inventaire:
Le bariolé... le bariolé... le bariolé... vraiment ?! Bon ça va encore, il valait mieux ce surnom plutôt qu'il se tape carrément le mot "rubicond", qui était plus blessant, inutile de dire pour quelle raison. Inutile non plus de tendre la perche à l'autre cependant, il se pourrait qu'il y songe plus tard comme autre surnom (même si le mal venait déjà d'être fait en quelque sorte, voici donc une belle perche tendue vers toi Yami). Et puis bariolé, ça lui faisait aussi penser à "baraqué" ce qui lui convenait assez bien finalement. Il fallait savoir rester positif !

Mais trêve d'allusions vagues et place à l'action !

Dans un mouvement bien calculé, l'adversaire à l'aura mystérieuse allongea de manière surprenante son bras, qui prit ainsi plus de souplesse et vint le frapper d'un côté. Il eu le réflexe de parer avec le bouclier sur sa gauche. Ensuite l'autre réitéra son attaque, mais elle venait de sa droite à présent. Capac avança son poing droit face au fouet qui vint siffler sur lui. Le bras de son assaillant, ou quoi que ce fusse d'autre se mit à frotter les griffes d'énergie qui crachèrent des étincelles pendant l'impact et pendant le frottement lorsque Yami récupéra son membre de loin.

L'échidné fit un salto arrière comme s'il pensait ne pas être atteint à cette distance, ce qui était sûrement faux. Si ce type pouvait le toucher d'aussi loin alors il lui suffirait de faire quelques pas de plus pour l'atteindre de nouveau. Il n'allait pas pouvoir faire grand chose avec sa seule configuration au corps à corps. Il lui fallait une plus grande allonge. Il fut alors sur le point d'appuyer sur le bouton rouge au dos de son gantelet, cependant un bruis l'interpella aussitôt.

Les cadavres qui étaient couchés plus tôt, inertes, se levèrent par on ne sait quel miracle. L'un d'entre eux se trouvait juste derrière lui. Tandis qu'ils se mettaient chacun en route, en tournoyant sur eux-même comme des toupies, le guerrier écarlate esquiva juste à temps. Le résident d'Angel Island se mettait à pester contre cette horreur sans nom.

Pourtant cette façon de tourner sans arrêt lui donna une idée, il abandonna d'ailleurs l'envie de changer la configuration de son gant. Il avait compris qu'il pouvait tirer bénéfice d'une de ces momies, voire plus. Il prit appuie sur un pilier et d'un coup de jambe il sauta un peu plus haut, visa la tête de la momie avec son poing. La toupie vivante bascula sur le côté, les lames vinrent racler le sol et firent monter un nuage de poussière qui entoura le lieu ou se trouvait Capac. La rotation de l'abomination s'arrêta. Il en profita pour prendre une lame du cadavre dans une main, le remettre d’aplomb puis avec un mouvement de bras accompagné du poignet, il le lança comme un freesby vers son adversaire. La toupie vivante bien que pourtant morte il y a quelques minutes, tournoya alors au sol en ligne droite vers Yami.

L'échidné s'accrocha à un autre pilier et fit la même chose avec trois autres des ces créatures. Lorsqu'il eut terminé sa manœuvre, c'est à ce moment là qu'il appuya sur le bouton rouge de son gantelet, essayant de rester le plus possible camouflé par le voile de poussière. Le temps qu'il laisse l'autre s'amuser avec les toupies à bandelettes, l'arme aurait le temps de se transformer.

Spoiler:
 



Je parle en : #ff3300

Thème : https://www.youtube.com/embed/lQjiu1J3hkk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 17 Fév 2016 - 16:16
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
Le Bariolé avait bloqué les assauts de l'Empereur avec assez de facilité. Il en avait profité pour gratter la main de Yami en employant ses griffes de lumière. L'homme en noir grimaça. Le choc fut bref, mais il comprit qu'il valait mieux qu'il ne rentre pas en contact trop longtemps avec l'arme du petit rouge. Il se devait d'être précautionneux avant d'utiliser les attaques à moyenne et longue distance lancées au moyen de sa main noire s'il ne voulait pas que cette dernière se fasse réduire en cendres.

Et maintenant que les cadavres virevoltaient dans la salle, il observait Capac. Ce dernier fit une cabriole des plus impressionnantes avant de faire basculer l'un des morts. Il se saisit d'une des armes de l'atrocité et envoya celle-ci sur l'Empereur.

Surpris par l'étrange manœuvre de la bestiole, Yami perdit une seconde à réfléchir. Il utilisait les morts comme arme ? Glauque. Quand la créature ressuscitée fut assez proche, l'Empereur se baissa pour éviter d'être raccourci par la lame de la momie et asséna un coup de pied circulaire à l'espèce de pointe sur laquelle pivotait le cadavre ambulant. Ce dernier perdit ainsi son seul appui et alla percuter le sol usé de la salle. Il resta inerte, face contre les dalles. Yami imita l'échidné et s'empara du sabre qui restait dans la main de la momie. Il passa l'arme dans sa main gauche et l'observa un instant. Une antiquité, rouillée au possible. Honnêtement, Kusanagi et la main noire étaient probablement cent fois plus mortelles et plus solides. Mais le machin rouge voulait du combat au sabre, et il allait en avoir.

Mais Yami fut extirpé de ses pensées par le bruit de l'air fendu par le tournoiement incessant des lames dans l'air. Trois autres horreurs à bandelettes avaient été envoyées par Bariolé. Yami soupira. Bien, qu'il en soit ainsi. L'Empereur chargea le premier cadavre tourbillonnant et se débarrassa de lui comme il s'était chargé de son confrère. Sans prendre le temps de regarder si oui ou non la momie avait cessé de bouger ni de revenir à une position normale, il balança sa main droite tout en la transformant comme il l'avait fait pour attaquer Capac. Il balaya ainsi les deux momies restantes qui heurtèrent le sol avec fracas. Le bruit des lames contre les anciennes pierres des ruines résonna un instant avant de s'évanouir. La main noire de Yami prit la forme d'une masse à pointes. Il n'avait pas l'habitude de cette arme, tout comme il n'avait pas l'habitude des lames courbes comme celle qu'il tenait dans sa main gauche. Mais il se devait d'apprendre à maîtriser son arsenal à la perfection.

Il scruta le nuage de poussière qui s'était levé sans qu'il y prête plus d'attention que cela. Quand enfin il lui fut possible de distinguer la silhouette de la bête rougeaude, il s'avança lentement vers elle. Il fit quelques moulinets dans le vide avec son sabre pour inciter son adversaire à s'approcher. Si jamais Capac tentait d'utiliser les deux momies restantes pour attaquer, Yami n'hésiterait pas à punir sa manœuvre de la manière la plus violente qu'il soit. Mais alors qu'il s'approchait en se préparant au choc, quelque chose attira son attention.

*Tiens, étrange, Bariolé semble tenir... Autre chose ?*


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Lun 22 Fév 2016 - 9:34
Capac Anacutec
avatar
Mobius
Messages RP : 121

Feuille de personnage
Argent (JSS): 100
Inventaire:
Pendant qu'il se préparait à changer de phase, il entendit non loin les bruits de coups et de lames, résultant de son cadeau envers Yami.

*Si je n'avais pas attiré son attention ailleurs il ne m'aurait probablement pas laissé d'autres choix que de continuer à me défendre. Et si je continue à esquiver et à parer de cette manière, je risque de faire une erreur à force. Ce poing d'acier est certes très facile à manier, je n'ai besoin de me préoccuper d'aucun objet à tenir. Toutefois je n'ai aucun moyen de m'approcher de lui s'il peut m'attaquer à une telle distance, je vais devoir percer sa zone d'effet avec une meilleure allonge. Ne reste plus qu'à voir si cette lance est si maniable que cela.*

Son arme exécuta alors son rôle de transformation. Aussitôt qu'il avait appuyé sur le fameux bouton rouge, les griffes se rétractèrent, le gant se déplia dans un sens, se replia dans un autre accompagné d'une surprenante musique mécanique. Bien vite l'échidné tenait dans la main un manche d'une dizaine de centimètre de la même matière métallique. Au sommet se trouvait deux parties plus épaisses et symétriques qui ressemblaient ensemble à quelque chose comme une clé à molette, assez allongée. Puis de suite après, le manche télescopique prit de la longueur et faisait à présent la taille du guerrier. Finalement, une lame orangée aux extrémités claire fit son apparition, de forme triangulaire, un sommet du triangle partait de la lance et l'énergie s'éleva plus loin pour former tous les côtés de la figure. Pas de bout pointu ici, mais quelque chose de tranchant.

C'était encore tout nouveau pour lui, il fallait qu'il s'habitue à cette pièce d'exception. Ce qui était bien au moins, c'est que le poids ne changeait pas d'un pouce. Du coup l'arme s'avérait aussi légère que son ancienne lance et cette fois-ci elle ne risquait pas de se briser. De l'autre côté du voile, il aperçut la silhouette de son adversaire qui semblait en avoir fini avec les momies. Capac se laissa aller un bref moment à quelques chorégraphies avec son arme, tester sa portée mais aussi la souplesse qu'il avait avec. Il fut assez surpris d'entendre qu'a chaque déplacement dans l'air, la lame chantait d'un air grave un bourdonnement continu. La lumière solaire de la lame laissait également une trainée derrière elle, comme si l'air ambiant se mettait à bruler, l'espace de quelques millisecondes par cette énergie. Ou bien n'était-ce qu'une illusion d'optique ? Une sorte d'image rémanente ? En tout cas la poussière était quelques peu réceptive et diffusait la lumière en un faible halo autour de cette tranche triangulaire.

*Jolie comme façon de fendre l'air, mais pas du tout discret, dommage.*

C'est après toute cette préparation que Capac sauta sur un des piliers, brisé en deux juste à côté de lui. Il se mit à fléchir les jambes. La main gauche qui prenait appuie sur le bord de la colonne, le bras droit qui tenait la lance vers l'avant. Le corps vers l'avant, il força sur ses jambes et se propulsa vers son adversaire. Tout se passa assez vite. L'autre main ainsi de nouveau libre, il prit l'arme à deux mains, il arriva alors au dessus de Yami et trancha l'air au niveau de son cou. Puis il se réceptionna en s'accrochant sur le mur d'en face.

Il voulu planter la lance contre le mur, mais il fut surpris lorsque des étincelles jaillirent de la pierre. Il ferma les yeux instinctivement. Il n'avait pas prévu cet effet là contre d'autres surfaces, il allait devoir apprendre à faire avec. Pourtant l'arme resta plantée, visiblement il semblait s'y exercer une force. Par contre la lance commençait tout de même à basculer faiblement mais doucement vers le bas quand il mit son poids dessus, comme si la lame attaquait la roche à petit feu. Heureusement qu'il n'était pas bien lourd, se dit-il un moment.

Il se percha alors sur son arme pour avoir de nouveau toute la salle dans son champs de vision et ainsi garder à l’œil l'homme au bras extensible.



Je parle en : #ff3300

Thème : https://www.youtube.com/embed/lQjiu1J3hkk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 24 Fév 2016 - 15:26
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
Enfin il pouvait voir clairement le petit rouge. Ce dernier était désormais armé d'une lance qui semblait sortir de nulle part. Conjuration d'arme ? Fonction secondaire du gantelet utilisé précédemment ? Probablement cela, l'Empereur n’apercevait nulle part ce dernier. Avait-il d'autres modes en réserve ? Bah, on verrait bien, en attendant il n'avait qu'à foncer dans le tas et voir comment les choses allaient se présenter.

Bariolé faisait joujou avec son bâton qui faisait de la lumière. Comme c'était mignon. En tout cas son arme était clairement visible de loin. Il allait être impossible à l'échidné de jouer à cache-cache en se trimbalant ainsi un véritable festival d'effets audiovisuels. Et de toutes manières, la bestiole ne voulait pas se cacher. Bien au contraire. Elle lui sautait à la gorge comme la créature sauvage qu'elle était. Rapide, mais cette attaque était visible à des kilomètres à la ronde. Yami se retourna, faisant dos à son adversaire l'espace d'une seconde, le temps de jeter un rapide coup d’œil à ce qui se trouvait derrière lui.

Puis il se téléporta. La lance de Capac rencontra le vide. Si l'homme pâle grillait ainsi son principal moyen de défense dès le début, c'est qu'il était sûr de ce qu'il faisait. Après tout, il pouvait toujours utiliser Kusanagi l'indestructible pour parer l'arme d'énergie de Bariolé en dernier recours. Mais en attendant, il avait eu une idée amusante.

En se projetant à une telle vitesse, la trajectoire de l'échidné était prévisible. Il n'avait pas l'air capable de changer sa direction en plein air. Et de ce fait, Yami avait pu anticiper le point d'impact approximatif du petit rouge. Et s'était téléporté deux mètres au-dessus. Il tomba, la tête la première, en direction de son adversaire, sa main-masse à pointes tendue vers l'avant. Un coup en traître, du genre "ça passe ou ça casse". Il pouvait toujours s'accrocher au mur en utilisant son sabre ou sa main noire pour ralentir sa chute au cas où, mais s'il se faisait remarquer, alors bonjour les dégâts. Mais bon, Live and Learn aurait sans doutes dit Costume. Restait à savoir si la créature pourpre avait un bon temps de réaction. Parce que le danger venait du ciel.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 24 Fév 2016 - 17:30
Capac Anacutec
avatar
Mobius
Messages RP : 121

Feuille de personnage
Argent (JSS): 100
Inventaire:
Quand il avait tranché vers son cou, il n'avait senti aucune résistance. Quand il observa la salle, il n'y avait rien, aucune trace de l'homme pâle habillé de noir. Peut-être qu'il pouvait se rendre invisible ? Hmm... Ou alors il pouvait se déplacer d'une certaine manière ?

L'échidné n'eut en fait même pas le temps de réfléchir davantage, car il sentait déjà sur son crâne la masse pointue qui le frappa. Autant dire que sur le coup, ça faisait quand même assez mal, et il fut d'ailleurs déstabilisé au point de tomber de son perchoir. Au dernier moment il s'accrocha tout de même et pendait à quelques centimètres du sol, une autre main au niveau du crane.

Subitement, des images lui vinrent alors en tête, incontrôlables. La vision se passait au même endroit où ils se trouvaient. Il s'y déroulait plusieurs actions, comme de possibilités qu'on lui donnaient, jamais rien de précis.

Puis il fut transporté à un autre endroit, se trouvant dans un abris à présent, une fenêtre laissait voir la neige tomber. Yami se tenait là, en face de deux autres personnes dont il avait du mal à déterminer l'apparence. Il savait juste que l'un était habillé de blanc, l'autre avait semble-t-il des ailes.

Il entendit Yami parler.

"Frappez-moi sans vous retenir ! Votre haine, je veux la voir ! Après tout... Vos résultats pitoyables au tournoi ont empêchés notre rencontre, c'est l'occasion ou jamais de régler nos comptes."

*Qu'est-ce que... !?*


La vision s'arrêta ici. Pour Capac il ne s'était passé qu'une demi-seconde.

Ce n'était pourtant pas le moment de s'attarder sur la signification de cette deuxième vision, il y avait quelque chose de plus sérieux qui se passait actuellement. En poussant contre le mur avec ses deux pieds, il retira la lance, et profita de la poussée restante pour atterrir trois mètres plus loin suivit d'une roulade quelque peu maladroite. A présent accroupit, il fit de nouveau face à son opposant et se redressa juste après.

Il sentait couler quelque chose le long de son crane, ce n'était certainement pas de l'eau, mais en tout cas c'était rouge, plus foncé que sa couleur de peau. La coulée de sang fit son chemin vers son œil gauche, sa joue, puis des gouttes tombèrent sur la poussière. Il essuya avec sa main gauche. Le gant fut alors teinté de rouge. Encore une chance pour lui que les échidnés avaient la tête dure pour résister à une telle attaque, même si là c'était vraiment limite.

Au moins il savait une chose à présent, l'autre était capable de se téléporter, ou bien un truc du genre. C'était assez embêtant surtout s'il était capable d'y recourir tout le temps, comme Syal et ses portails.

*J'ai mal étudié la situation semble-t-il, j'étais trop impatient à l'idée de connaître les capacités de cette lance. Cette erreur aurait pu me coûter. Bon... je dois trouver une autre alternative. Les lieux ont l'air ancien, et visiblement fragiles. Un impact assez important pourrait entrainer une réaction en chaine, j'espère que le résultat s'accordera avec ma prémonition.*

Il planta alors sa lance au sol puis frappa ses deux poings l'un contre l'autre. Il poussa un grognement intérieur. Ses vaisseaux sanguins se dilatèrent et ses yeux à leur tours étaient injectés de sang. Sa respiration s'accéléra. Il avait enclenché sa furie.

Il décrocha son arme à deux mains, mais laissa la lame vers le sol, le manche à la diagonale en face de lui. Prêt à se protéger, mais aussi à faire une tranche vers le haut.

"Bravo. Je n'avais pas pris les choses assez au sérieux je crois. Allez-y, essayez de m'attaquer d'ici si vous pouvez... du moins si vous l'osez."

Est-ce que la provocation marchait avec lui ? Bah... fallait essayer. Au même moment, Capac commençait déjà à sentir le sol vibrer très faiblement.

*C'est pour bientôt, comme prévu.*



Je parle en : #ff3300

Thème : https://www.youtube.com/embed/lQjiu1J3hkk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 24 Fév 2016 - 19:50
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
*Hahaha ! Touché !*

Ah, sentir un coup faire mouche... Une sensation délicieuse.

L'Empereur observa Bariolé tomber avec une certaine satisfaction. Il était encore conscient, c'était parfait. Le public n'aurait probablement pas apprécié que le combat se termine d'un coup d'un seul. Quoique. Il essaierait à l'avenir. Ce serait un bon moyen d'affirmer sa force.

Capac se remit sur pied. Enfin, à peu près. Cette situation... Capac lui rappelait Okikurumi de la tribu Oïna. Un autre guerrier brave, respectueux des traditions de son peuple. Une vraie tête brûlée qui tint tête à l'Empereur jusqu'à ce qu'il rende son dernier souffle. En rétrospective, si l'on omettait Amaterasu et Ushiwaka, Okikurumi était probablement le combattant le plus fort du Nippon. Tout comme Capac était l'adversaire le plus coriace que Yami ait rencontré dans le Cross-Univers jusqu'à maintenant.

Le démon transforma sa main droite en une lame droite d'environ trente centimètres qu'il planta dans le mur pour freiner sa chute. Une fois qu'il fut stoppé à environ un mètre du sol, il défia du regard le combattant rouge qui venait d'essuyer le sang qui coulait désormais de sa tête. Oh, ils allaient s'amuser. L'homme pâle fendit l'air de son sabre rouillé, provocateur comme jamais.

"Viens donc, rat rouge."

La créature rougeaude incrusta alors son étrange lance dans le sol. Que faisait-il ? Il voulait en découdre à main nues ? Yami aurait été prêt à se lancer dans une lutte sans armes si son adversaire désirait cela. Il avait confiance en lui. Mais un pugilat n'était pas au programme. Non, son adversaire s'était énervé. L'état dans lequel il se trouvait... Une vraie bête. L'Empereur Obscur fut bien malgré lui parcouru d'un frisson, maudit réflexes lié à son corps humain. Il secoua la tête. Ce n'était pas le moment d'être impressionné.

"Bravo. Je n'avais pas pris les choses assez au sérieux je crois. Allez-y, essayez de m'attaquer d'ici si vous pouvez... du moins si vous l'osez."



Ok. Il se foutait ouvertement de lui. Très bien. Il provoquait pour le pousser à l'erreur, bien entendu. Capac était rusé, il avait tenté quelque chose. Mais l'esprit éclairé de Yami avait percé à jour ce stratagème. Il passa donc à l'attaque en prenant garde à ne pas être exposé ou à causer des dommages supplémentaires aux ruines. Du moins il aurait dû. Or, Yami n'est pas l'esprit le plus éclairé ou le combattant le plus calme du Cross-Univers.

De ce fait, il passa à l'offensive avec violence. Il utilisa la lame plantée dans le mur comme levier pour se propulser en l'air en direction de son adversaire. Arrivé au point culminant de son saut, il balança son sabre en direction de Capac afin de dissimuler sa véritable attaque : dans sa chute, il activa Kusanagi no Tsurugi pour la première fois en combat.

Le halo de lumière entoura sa main gauche et aussitôt il se sentit mal à l'aise. Il était loin d'avoir l'habitude de ce nouveau pouvoir qui entravait ses capacités liées aux ténèbres. Mais dans l'immédiat, il devait faire fi de son manque de confort pour se concentrer sur l'instant présent. En tombant sur Bariolé, il positionna sa lame noire et sa lame blanche droit devant lui de sorte à ce que l'échidné soit forcé de les bloquer simultanément. Il écumait de rage, son regard était fou, pire que celui de l'animal furieux contre lequel il se battait.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mar 1 Mar 2016 - 21:37
Capac Anacutec
avatar
Mobius
Messages RP : 121

Feuille de personnage
Argent (JSS): 100
Inventaire:
Sa provocation avait vraiment marché ? C'était bien pour lui, il préférait avoir Yami proche de lui plutôt qu'à distance. Son adversaire avait d'ailleurs prit un air furieux. Il s'était propulsé en prenant appuie sur le mur.

Capac ne bougea pas. Sa force et sa vitesse n'était pas les seuls à avoir augmenté au cour de son rituel. Son instinct sauvage était également à son paroxysme. C'est dans ce genre de situation qu'il savait qu'aucune erreur n'était permise. Le taux d'adrénaline fluctuait en lui de manière intense et ses sens s'en retrouvaient ainsi plus efficace. C'était un peu comme ces moment d’extrêmes danger, où votre corps emploie tout ce dont il est capable pour vous tirer d'affaire. Le temps semble alors ralentir, mais en fait non, c'est le corps qui devient plus réactif et le cerveau et les muscles agissent en cœur pour vous permettre des prouesses.

L’ouïe, la vue, le toucher, tous ces sens en éveil.



L'échidné aperçu le sabre de son concurrent préalablement subtilisé à une créature fendre l'air vers lui. Il se baissa, leva le bras gauche et l'épée vint frotter contre son bouclier comme si elle glissait sur lui, entrainant avec elle le bruit du métal, criant sur une autre parois.

De suite après l'obscur personnage fit apparaître une lame étincelante de son bras gauche. Il avait bien l'intention de l'attaquer de plein fouet, mais à présent pour l'échidné il en fallait bien plus que des attaques de front pour l'avoir. Il ferma les yeux, calme, et laissa venir au plus prêt son adversaire. Quand il fut à quelques centimètres, il pivota sur le côté gauche. Yami passa à côté de lui et enfin la bête abatis le manche de sa lance sur le dos de son adverse. Il le plaqua au sol et le retint ainsi pour qu'il ne s'échappe pas.

Il n'hésita pas de suite après, ayant surement peur que Yami se téléporte à nouveau, pour commencer à enchaîner des coups de poings. Il enchaina, encore et encore. Les coups pleuvaient ainsi pendant une trentaine de secondes. Le sol autour du corps de son adversaire commença à se fissurer. De la poussière et des cailloux se mirent à s'effondrer du plafond. Les murs vibraient ainsi que le sol. Un grondement se fit entendre dans la pièce, plus intense à chaque fois.

Les impacts donnés par l'échidné provoquèrent une réaction en chaîne. Les vibrations qu'il avait ressentie tout à l'heure s'étaient changés en de sérieux tremblements. Les ruines entières commencèrent à remuer assez violemment. Bientôt ce n'était plus des cailloux qui tombaient, mais quelque chose de plus gros, bien plus gros. Un craquement important se fit entendre au plafond.

L'échidné interrompit sa rage et regarda au plafond. Celui-ci se fissurait à son tour. Des rochers commençaient à tomber vers eux allant d'une trentaine de centimètres, jusqu'à deux fois plus. Il voulu s'écarta mais il repensa à sa vision et aux différentes possibilités qu'elle lui donnait. Yami ne devait pas se faire ensevelir à ce moment précis.

Il resta alors près de lui à pulvériser ce qui tombait vers eux. A mesure qu'il forçait intensément sur ses muscles pour détruire les débris en un coup, il sentait ses forces s'amoindrir. Petit à petit la chute se calma et les débris furent moins gros. Dans toute la salle on pouvait apercevoir tout un tas de rocher au sol. Il est certain que le relief avait changé pour de bon.

L'instant d'après il sauta d'un rocher à l'autre pour s'éloigner de Yami.

Pourtant il ne fut pas au delà de ses peines. Un dernier éboulement survint. Un seul objet cette fois-ci bien plus gros que les autres et il visait l'échidné comme par hasard. Ses forces avaient faibli... tant pis il n'arriverait pas à esquiver ! L'objet atterri sur lui, il le réceptionna au prix d'un ultime effort en amortissant sa chute. Il sollicita une dernière fois ses bras et ses jambes pour subir cette pression. Son corps se mit à trembler. Ce rocher devait bien peser plus de 300 Kg. Il bascula ses bras vers l'avant et le gros morceau de rocher tomba devant lui.

Il se trouvait à présent appuyé sur son arme, transpirant de toute part, haletant et sa vision quelque peu brouillée. Cet état était vraiment très stressant pour son corps.



Je parle en : #ff3300

Thème : https://www.youtube.com/embed/lQjiu1J3hkk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

[Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

+

Design et codage du forum réalisés par Sylver Ephrallion