Tweets by RP_SSH
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec

MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 2 Mar 2016 - 13:34
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
C'était un instant étrange. Comme si le temps venait de suspendre son vol. L'adrénaline avait aiguisé ses réflexes au point que tout autour de lui semblait se dérouler au ralenti. Yami sentait, lentement, la hampe de la lance s’abattre sur son dos. Il regretta instantanément cette attaque frontale. La colère avait été mauvaise conseillère.

Quand son corps heurta le sol avec violence, il comprit qu'il n'allait pas se sortir indemne de cette confrontation. Que Bariolé allait s'en donner à cœur joie.

Et il s'en donna à cœur joie. Chaque coup qui atteignait Yami était comme un rappel qu'il avait merdé sur ce coup. Et bon sang, que les coups étaient nombreux. De la poussière et des gravats lui rentraient dans la bouche, impossibles à recracher à cause de cette pluie d'attaques. La douleur était intense et il se surprit à remercier intérieurement les Yokai ayant conçu sa toge afin qu'elle absorbe en partie les impacts. Quoique dans la situation actuelle elle ne semblait pas absorber grand-chose.

Puis tout s'arrêta. Yami, un peu sonné, mit quelques secondes à comprendre la situation. Le bâtiment s'écroulait. Et surtout... Capac le... Protégeait ?

C'était dégoûtant. Qu'un adversaire tente de défendre celui qui était l'homme à abattre. Un manque de respect flagrant. S'il avait une once d'estime pour l'Empereur, il l'aurait laissé se faire ensevelir par les rochers. Non, il préférait jouer le bon samaritain. Quand finalement la chute s'arrêta et que l'homme pâle eut complètement repris ses esprits, il fendit l'air de sa lame de lumière en direction de l'échidné. Trop tard, ce dernier avait bondi au loin.

L'Empereur se releva avec peine, le corps meurtri. Il était bien décidé à faire payer Bariolé. Ce dernier était actuellement aux prises avec un énorme débris. Impressionnant, qu'une si petite bestiole puisse soulever quelque chose d'aussi gros. Yami fut tenté de l'attaquer pendant qu'il luttait contre le poids, mais n'appréciait pas vraiment cette idée. Mieux valait le laisser user de ses forces sur autre chose que l'Empereur.

Capac était essoufflé, semblait-il. L'Obscur n'était pas non plus au mieux de sa forme. C'était un combat des plus intenses et violent, alors qu'il ne durait pas depuis bien longtemps. Yami n'avait pas l'habitude, mais il appréciait cela. Plus vite c'était fini, plus vite il passerait à la finale. Enfin, il devait en premier lieu en finir avec le rougeaud.

Il le regarda dans les yeux pendant quelques secondes. Puis, puisant dans des réserves d'énergie qu'il n'aurait jamais soupçonnée, il bondit sur le côté de sorte qu'il fut caché à la vision de son adversaire par le rocher colossal. Une fois derrière, il tenta quelque chose qu'il n'avait jamais réussi à parfaitement réussir lors de ses entraînements. Projeter Kusanagi au loin. Quand il avait essayé, le projectile tranchant n'avait parcouru que quelques mètres avant de disparaître.

Mais maintenant il devait réussir. Il se concentra du mieux qu'il put, fendit l'air et l'onde tranchante fut projetée. Il était tendu. Deux mètre, trois mètres... Elle fendit le rocher, passa à travers. Il avait réussi. Il ne pouvait pas voir si son attaque avait réussie, mais il supposait que Capac avait au moins été surpris par cette offensive qui sortait de nulle part.

Il fit reprendre à sa main sa forme première, enfin libéré de l'influence de la lumière. Il se mit en position de combat, aux aguets. Il ne tiendrait plus très longtemps, le petit rouge non plus au vu de sa fatigue. Il comptait en finir avec le prochain échange de coups. Jamais il n'avait été aussi concentré dans le Cross-Univers. Jamais il n'avait eu autant envie de gagner depuis son arrivée ici.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000


Dernière édition par Yami le Sam 12 Mar 2016 - 1:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mar 8 Mar 2016 - 10:02
Capac Anacutec
avatar
Mobius
Messages RP : 121

Feuille de personnage
Argent (JSS): 100
Inventaire:
Cette situation qui se présentait à lui, c'était un peu comme du déjà vu. Le rocher en face de lui, Yami qui se déplace et disparait derrière, une attaque venu de nul part qui vient trancher le gros débris et le toucher de plein fouet. Il avait un peu essayé d'y réfléchir pendant quelques secondes jusqu'à ce fameux moment. Son bouclier était-il assez résistant ? Peut-être pas. Devait-il esquiver ? C'était une option aussi. Mais plutôt que de se laisser aller à la facilité, il devait en profiter pour vérifier quelque chose.

Cette lame d'énergie qu'il tenait à bout de bras, jusqu'à quel point était elle puissante ? Il se souvint d'un des mots du marchand. Le lame fut fabriquée à partir d'une base, celle de l'épée laser, et cette épée laser pouvait s'allonger selon la puissance qu'on donnait au coup. Toutefois avec celle-ci la longueur ne change pas. Toute l'énergie reste concentrée en un seul point, rendant la lame plus dense et donc logiquement...

Il tenta le coup. Les jambes fléchies, son centre de gravité plus bas et donc une stabilité plus solide, il enfila sous son bras gauche son arme, tranche vers l'avant. Il renforça son emprise avec une autre main, près à se défendre. C'est alors qu'il entendit une coupure dans la roche et soudain une vague d'énergie se précipita sur lui. Il bougea légèrement sa lance pour qu'elle puisse parer le coup. Le choc fut terrible. Il parvint à bloquer la course de la lame de lumière avec la sienne. Les étincelles jaillirent de toute part. L'échidna grimaça, son dos commençait à basculer vers l'arrière. Non il devait résister ! Il fit un effort de plus, essayant de prendre le dessus. Son corps revint vers l'avant. Pourtant cette fois-ci, c'est son poid qui n'était pas suffisant. Les pieds de Capac frottèrent le sol, le faisant ainsi reculer de quelques centimètres, jusqu'à ce qu'il soit de nouveau bloqué dans sa glissade par un rocher qui se trouvait par là.

La lutte continua pendant quelques secondes. Il devait trouver un moyen de s'en sortir, sinon il ne tiendra pas le bras de fer jusqu'au bout. C'est alors qu'une idée lui vint en tête. Le rocher qu'il avait derrière lui était assez grand pour le permettre de s'appuyer et d'en profiter pour gagner en stabilité. Ce qu'il fit, il s'adossa doucement contre l'objet et avec un dernier effort, il éleva sa lance par petits intervalles. De cette façon, il arrivait à dévier la trajectoire de l'attaque.

Lorsque se fut suffisant, il mit un dernier mouvement brusque vers le haut. La lame de lumière dérapa contre son arme et poursuivit sa trajectoire à la diagonale. Cette dernière continua sa lancée vers un mur, presque à l'angle du plafond et fit voler plusieurs débris après avoir touché la parois.

Une chose est sûre, celle qu'il venait de nommer Zénith en a vraiment dans le ventre. Son propriétaire se redressa, et s'appuya de nouveau contre elle. Les yeux mis clos, la respiration haletante et la vision quelque peu brouillée. Ce coup violent dans son crane et toute la force avec laquelle il avait fait appel précédemment l'avaient déjà bien désorienté. Peut-être qu'il aurait dû finalement laisser l'autre se faire ensevelir par la roche. Il est vrai qu'il souhaitait voir cette vision se réaliser, mais il aurait très bien pu se passer autre chose s'il avait agit différemment. De là à se demander si ce qu'il avait choisi était le mieux, il n'y avait qu'un pas. Cela aurait très bien pu être tout à fait mauvais. Tant pis, à présent il devra faire sans.

Il avança de quelques pas de plus, tentant de ne plus se reposer sur son arme. Ô joie ! Il tenait encore debout. Il appuya sur le bouton rouge de son arme et la danse mécanique se remit en marche pour envelopper de nouveau sa main.



Je parle en : #ff3300

Thème : https://www.youtube.com/embed/lQjiu1J3hkk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Sam 12 Mar 2016 - 2:38
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
Il attendit. Lentement, il tâchait de réguler sa respiration. Il voyait trouble. L'Empereur toussa et un peu de sang en profita pour se faire la malle.

*Ha ha. Il m'a pas loupé ce con.*

Il essayait de prendre tout ceci à la légère pour oublier l'intense douleur qui parcourait son corps pâle tout entier. C'était parfaitement inutile. Ses jambes tremblaient, il se frappa la cuisse d'un coup sec dans l'espoir de mettre un terme temporairement à ces mouvements incontrôlés. Si cette méthode marchait ? Il ne savait pas. Mais dans le doute, il faut taper dessus. C'était une loi absolue de la nature.

Il n'eut pas l'occasion d'attester de l'efficacité de son acte, le son de la roche que l'on brise venait de retentir. Le petit rouge en avait donc fini ? Qui plus est, il avait dévié l'attaque à distance, certes imparfaite mais néanmoins dangereuse, de Yami. Et plus haut, la silhouette du fier guerrier carmin se profilait. Blessé, visiblement aussi éreinté que l'homme en noir, mais on lisait toujours dans ses yeux une détermination à faire trembler de peur n'importe qui. Parfait, ils allaient pouvoir reprendre leur affrontement. L'habituel rictus sinistre se forma sur le visage de l'Empereur. On sentait toutefois qu'il luttait pour se tenir sur ses deux jambes et son expression était à mi-chemin entre le sourire provocateur et la grimace de douleur.



Bariolé fit prendre une autre forme à sa lance qui entoura son poing blanc, comme au début de leur duel. Yami déduisit de cette démonstration que l'arme de Capac ne pouvait adopter que deux formes différentes. Bien, cela conférait à la main noire un avantage certain sur la main d'acier. Enfin, si l'on omettait ces ennuyeuses lames d'énergie. Ça, c'était vraiment problématique. Il était tenté d'attaquer à distance mais il était trop mal en point pour tenter de charger une sphère des ombres et un emploi de son fouet tranchant aurait probablement les mêmes résultats que précédemment. L'échidné savait bloquer, il l'avait bien vu. Ce serait gaspiller ses forces que de tenter un combat à mi-distance. Il n'y avait qu'une seule option. Le corps-à-corps.

Le temps maximum de réflexion de Yami était écoulé. Il plia ses jambes et, dans un effort qui lui fit souffrir le martyre, bondit en direction de Bariolé. Sa main noire enfla sans pour autant changer de forme. Il lui fallait bien rivaliser avec les griffes d'énergies et c'était le seul qu'il avait trouvé. Dans tous les cas, il ne pouvait pas rendre plus résistante sa main, autant faire en sorte qu'elle inflige le plus de dommages possibles s'il fallait qu'elle se brise.

Il poussa un rugissement féroce alors qu'il atterrissait auprès de son adversaire. Voilà longtemps qu'il n'avait pas ainsi hurlé. Le cri de l'Empereur Obscur était autrefois annonciateur de grands malheurs. Il était temps de voir si cette légende était toujours vraie. Si ce son était précurseur d'une éclatante victoire ou d'une misérable défaite. Yami fonça sur Capac et se déchaîna. Ce fut une tempête de coups de poings, de pieds, de coude, de genou. Le semblant de grâce qui caractérisait d'ordinaire les enchaînements du démon étaient ici imperceptibles. Seule subsistait la folie furieuse, la rage meurtrière. Il n'avait cure des contres, des coups et autres dommages éventuels que Capac pourrait lui infliger. A l'instant présent, il avait mis de côté la raison pour se consacrer corps et âme à la démence du combat. Ses ultimes ressources étaient mises à l'épreuve dans cet enchaînement, il ne tiendrait pas une minute de plus. Et advienne que pourra.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Sam 12 Mar 2016 - 11:48
Capac Anacutec
avatar
Mobius
Messages RP : 121

Feuille de personnage
Argent (JSS): 100
Inventaire:
Jusqu'où un homme pouvait-il aller pour remporter une bataille ?

Yami s'élança vers lui, encore plus agressif qu'avant et bien déterminé à en finir pour de bon. La bonne nouvelle c'est que cela ne se règlerai pas à distance, mais bien dans ce qu'il pensait être le plus loyal, au corps à corps. La main de l'homme pâle se mit à grossir; l'échidné fut surpris. Instantanément il voulu parer avec son gantelet, infliger des brulures à ce membre anormal mais un autre coup lui vint dans les côtes. La douleur qu'il ressentait était bien plus importante suite à sa furie. Les muscles entièrement endolories, il aurait crié de douleur à chaque impact qui atteignait son corps.

Mais il ne devait pas baisser sa garde. En face de lui c'était comme un lion affamé qui n'attendait qu'un seul instant pour lui mordre le cou et l'achever. Chaque instant fut compliqué à subir. Les assauts répétés de ce sombre adversaire lui faisaient comprendre à quel point le Cross-Univers pouvait comporter des personnages aux ressources inimaginables. C'est la première fois qu'il se trouvait aussi loin dans le tournoi, et le niveau augmentait toujours plus. S'agissait-il de la force que devait posséder un futur champion ?

Il essayait malgré tout de s'en tenir à la défense. Son esquive ne suivait plus, il avait perdu en vivacité. Soit il parait, soit il se faisait toucher. De temps à temps il arrivait tout de même à infliger des brûlures à son adversaire. Zénith faisait son boulot et elle le faisait bien. Il pensait tout de même cela dommage que la technologie prenne le dessus sur sa personne, qu'elle soit plus endurante et plus efficace que lui.

Les échanges continuèrent, jusqu'à ce que non loin de là quelque chose d'imprévu fasse son apparition. Le sifflement dans l'air de plusieurs lames et quelque chose qui frottait le sol, qui se rapprochait d'eux. Il ne fit pas gaffe au départ, car trop occupé à tenir le coup contre son opposant. Capac eut à peine le temps de parer un autre coup avec son bouclier, qu'il dû se tourner vers la droite derrière lui pour apercevoir une momie sur le point de le toucher avec ses lames. Il balança son poing d'acier sur l'horreur à bandelette et celle-ci vrilla à l'opposé pour percuter un rocher. Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'un autre coup violent de la part de Yami le frappa pendant qu'il avait la tête ailleurs. Il le fit voler deux mètres plus loin pour s'écraser au sol, ventre à terre.

La fatalité... l'imprévu d'un combat, comme cette flèche ce jour là, à Angel Island.

Il resta immobile pendant un moment. Les membres endoloris, la tête qui tournait encore plus. Son corps ne semblait plus répondre. Sa volonté était toujours aussi forte, mais cela ne se traduisit qu'en quelques spasmes de ses bras ou de ses jambes. L'obscurité commençait à l'envelopper, et la figure de Yami semblait au sommet. Il se retrouvait tout en bas, tout petit.


Puis une image lui vint en tête. En face de lui la Master Emerald apparu, grande, puissante mais surtout éclatante et elle l'enveloppa de son aura réconfortante, écartant ainsi une partie des ténèbres autour de lui. Puis devant la grande émeraude apparurent petit à petit d'autres silhouettes. Un chao rouge, costaud... Berry ! Une femme échidné vêtue noblement... Tikal ! A côté, un autre échidné fit son apparition, plus jeune mais il partageait une partie de ses traits de caractère, son petit frère Passic. Une femme de nouveau à ses côtés qui partageait les même yeux que lui, sa mère Pallka. Enfin quelqu'un de plus âgé, le regard fier, dur, quelques cicatrices sur le visage. Son père, Griffe de Lumière !

Ce dernier s'approcha de lui et tendit une main vers son fils.

"Eveille-toi mon fils ! Le souvenir de la tribu restera à tes côtés aussi longtemps que la grande émeraude fera partie de toi. Déchaîne cette passion, déchaîne le Chaos. L'esprit sera alors plus fort que le corps et rien ne pourra t'arrêter. Fais-le pour nous, pour la tribu, tous ces gens comptent sur toi, pour qu'un jour nous puissions de nouveau vivre comme avant. Eveille-toi, mon fils ! Aigle du Zénith !"


"P-Père... !"

Capac reprit alors connaissance et il sentit son corps devenir léger, il ne ressentait plus la douleur et pu se relever. Lorsqu'il se retourna pour faire de nouveau face à Yami, son corps commença à flotter doucement, ses cheveux se redressèrent et ses pupilles virèrent au rouge. Une aura verte apparu en multiple sursauts autour de lui, et comme autant d'impact sonores grave. Ses cheveux tombèrent et se redressèrent au même rythme, tout comme ses pupilles viraient de couleur de la même façon. C'était comme si quelque chose avait du mal à sortir, à se mettre en place. Au même moment le terrain trembla quelque peu et l'échidné dégageait par secousses une vague de chaleur qui se propageait vers l'extérieur. On aurait même dit que l'échidné brillait par moment.

Ce spectacle ne dura toutefois que cinq secondes. A cette issue Capac redevint brusquement normal et tomba de nouveau au sol, allongé et les yeux clos sans rien n'avoir pu faire.

"Père... je... je ne suis pas prêt..."



Je parle en : #ff3300

Thème : https://www.youtube.com/embed/lQjiu1J3hkk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   Mer 16 Mar 2016 - 12:15
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
*Crève, crève, crève, crève, CRÈVE !*

Il n'était capable que de le penser, il était trop mal en point pour crier à nouveau. Œil pour œil, dent pour dent, semblait penser Bariolé qui répliquait du mieux qu'il le pouvait. La peau pâle de l'Empereur était un peu plus abîmée à chaque coup qui touchait. Les dents serrées, il faisait de son mieux pour faire abstraction de la douleur. Sa concentration l'empêcha de voir venir les deux momies tourbillonnantes encore debout. En fait il ne prit conscience de leur présence que quand l'une de ses attaques heurta de plein fouet un Capac déconcentré. Juste à temps, il esquiva de justesse une lame avant de faiblement faire chuter le cadavre d'un coup bien placé par miracle.

Et maintenant... Maintenant la bestiole est immobile. Il ne lui reste plus qu'à porter le coup de grâce. Mais son corps refuse de bouger. Il a beau faire de son mieux rien n'y fait. Le démon est comme figé, et lui-même a du mal à comprendre comment il tient encore debout.

*Allez, bouge, bouge, bouge bordel !*

C'est alors que l'échidné se releva. L'espace d'un instant, pour la première fois, était-ce lié à son corps humain où à son état de faiblesse il ne saurait dire, Yami eut peur. Peur de la défaite. Il était allé si loin, ce n'était pas pour se faire vaincre maintenant ! Le petit rougeaud commença à flotter. L'homme pâle tentait désespérément de faire un pas en arrière mais rien n'y fut. Le sol se mit à trembler et il fut balayé par une vague de chaleur qui le fit tomber sur le dos. Il put sentir ses muscles se relâcher. Il était quasiment inconscient. Tout juste parvint-il à entendre le son d'un corps qui touchait le sol. La bestiole en avait fini avec le son et lumière ? Parfait.



"Haa... Haa..."

Sa respiration était forte, ses membres tremblaient. Cette sale bête avait résisté pendant pas mal de temps mais c'était fini désormais. Il allait le vaincre. Enfin, s'il voulait bien se relever. Mais il ne put bouger d'un poil. Yami n'avait même plus assez d'énergie pour utiliser sa main noire. Cela allait vraiment se finir ainsi ? Deux combattants étendus au sol, incapables d'achever l'autre... La victoire était à celui qui tiendrait le plus longtemps. Les yeux clos, un léger sourire, derrière lequel on sentait de la douleur, aux lèvres, Yami méditait presque, ainsi étendu sur les roches poussiéreuses des ruines.

C'était un putain de bon combat.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec   
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

[Combat n°5] Yami VS Capac Anacutec

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2
Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

+

Design et codage du forum réalisés par Sylver Ephrallion