Super Smash HeroesConnexion

RPG Super Smash Heroes - Forum RP ayant pour thème Super Smash Bros - Créez votre personnage et partez à l'aventure dans le monde des trophées.
Un role-play purement Nintendo et Co.


"Viens boire un p'tit coup à la maison." [Privé Yst, Eirina]

Partagez

descriptionRe: "Viens boire un p'tit coup à la maison." [Privé Yst, Eirina]

more_horiz
Alors qu'il espérait que cela suffise à Yami mais il n'en fut rien. Déjà que par sa question, la tension était palpable alors que l'Empereur se levait en déclarant qu'ils n'étaient que bons amis. Tss... Il sera les dents. Il n'en démordrait pas. Il se doutait qu'ils ne pourraient peut-être pas cacher leur relation plus longtemps. Lançant un regard à l'ange, il lâcha un long soupire.

Se renfonçant encore plus dans son siège, il fixa Yami d'un regard plutôt inexpressif pour tenter de cacher son agacement.

"Je penses que oui... Nous pouvons nous considérer comme étant de bons amis..."

Il ne savait pas ce que Yami cherchait à leur poser ses questions hormis le fait de rechercher la personne que lui affectionnait et les mettre mal à l'aise. En tout cas, si c'était son objectif que de les gênés, autant dire que c'était mission accomplie.


« Chaque lumières, provoquent irrémédiablement l'apparition de ténèbres. Par conséquent, afin de vaincre les ténèbres,il faut savoir faire de l'ombre soi-même. Peu importe notre part de lumière. »
Je dis : cc00ff
Je pense : cc0033

descriptionRe: "Viens boire un p'tit coup à la maison." [Privé Yst, Eirina]

more_horiz
La situation devenait de plus en plus gênante. Yami continuait d'insister au sujet de leur relation, qu'avait-il derrière la tête ? S'il persistait à ce point, c'est que ce détail l'intéressait particulièrement. Il ne s'attarderait pas dessus s'il n'en avait rien à faire. Le mage lui jeta de nouveau un regard agacé, auquel l'ange répondit en levant les yeux au ciel.

L'Empereur se leva tandis qu'Yst lui apportait une réponse, se gardant toujours de lui dire la vérité. Cette fois-ci, Eirina préféra garder le silence. Elle n'avait rien à ajouter et ne voulait pas faire d'erreur. La jeune femme se contenta de conserver son attention sur la cheminée, gardant une attitude neutre, alors qu'elle bouillonnait de l'intérieur. Un profond malaise s'était installé, presque plus important que ceux qu'éprouvait le couple lors de leurs premières rencontres.


« Les êtres dépourvus de Lumière ne sont voués qu'à être vaincus par ceux qui sauront leur en apporter. »


Je parle en : #ff00cc

descriptionRe: "Viens boire un p'tit coup à la maison." [Privé Yst, Eirina]

more_horiz
Ils avaient niés. L'Empereur jubilait sans rien laisser paraître. Il avait déjà pris la vie, par le passé, mais ce qu'il allait faire était probablement presque aussi répréhensible aux yeux de ses hôtes. Calmement, il déclara, tout en s'approchant de Plume :

"Vous n'êtes qu'amis, donc. De ce fait, si par exemple je faisais quelque chose comme ça..."

Yami se pencha vers la jeune femme, agrippa doucement le menton de cette dernière de sa main gauche afin de tourner sa tête vers lui et, fermant ses pâles paupières, pressa ses lèvres contre les siennes.

*Yst va très probablement me tuer. Et Plume aussi. Mais au bout du compte ça vaudra le coup.*

Le plaisir qu'il éprouvait ne venait pas de ce baiser volé, mais plutôt du sentiment d'être nuisible. Il n'avait pas ressenti cela depuis bien longtemps. Il croyait s'être adouci, même, depuis sa venue dans le Cross-Univers. S'il avait abandonné son passé en tant que Père de Tout ce qui est Mauvais et de tueur sans pitié, l'Empereur ne voulait pas pour autant devenir une chiffe molle qui ne commet pas le mal. Il devait seulement réduire l'échelle de ses actes. Fini de conquérir des terres, il fallait s'adapter. Pourrir la journée de deux-trois personnes à la fois, c'était un excellent début.

L'homme en noir attendait avec une impatience presque infantile la réaction des deux autres.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option. "

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000

descriptionRe: "Viens boire un p'tit coup à la maison." [Privé Yst, Eirina]

more_horiz
Ça ne sentait pas bon. Mais alors pas bon du tout. Face à leur mensonge, Yami déclara, avec un calme qui signifiait rien de bon, que si il n'était qu'ami, alors le geste qu'il allait faire... Plus il le voyait s'approcher d'Eirina, plus il commençait à resserrer son emprise sur la garde de son arme. Il se leva lorsque le démon agrippa le menton de l'ange et, malgré tout le self-contrôle qu'il s'efforçait de mettre en oeuvre, il s'élança vers l'Empereur, lame dégainée, l'estoc dirigé vers le crâne de se dernier.

Il n'aurait pas dû nier, ils n'auraient pas dû nier. Tout cet entêtement à cacher leur relation à Yami les avaient conduit à cela et il s'en sentait entièrement responsable pour le coup.

"Éloignes-toi d'elle !"

Et dire qu'ils devaient juste passer un bon moment avec sa tendre, loin du Colisée, du tournoi, des êtres subspatiaux et il en passait. Mais que par une simple envie d'exploration de l'homme le plus détestable qu'il lui avait été donné de connaître, ce moment qu'ils chérissaient tant, leur moment, était partit en fumée.

Le seul à apprécier l'instant, c'était ce démon. Seul Grima égalait Yami sur ce point, ils étaient les seuls à provoquer autant de problème, de peine, de douleur. Mais comme tout le monde, ils pouvaient être vaincu, suffisait de savoir comment mais surtout d'en avoir la force et c'était de cela qu'il lui manquait : De la force.


« Chaque lumières, provoquent irrémédiablement l'apparition de ténèbres. Par conséquent, afin de vaincre les ténèbres,il faut savoir faire de l'ombre soi-même. Peu importe notre part de lumière. »
Je dis : cc00ff
Je pense : cc0033

descriptionRe: "Viens boire un p'tit coup à la maison." [Privé Yst, Eirina]

more_horiz
Toujours le regard figé sur les flammes dansant dans l'âtre, Eirina ne réagit pas spécialement quand Yami se rapprocha d'elle. C'est seulement vers la fin de sa phrase qu'elle s'y intéressa. Elle n'eut pas le temps de tourner la tête d'elle même qu'il s'en chargea, prenant délicatement son menton de sa main humaine, rapprochant son visage...

Perdant son sang froid, Yst ordonna au démon de s'éloigner d'elle tout en se ruant sur lui, épée à la main. Il fallut à l'ange un temps de réaction légèrement supérieur à la moyenne, ne s'attendant absolument pas à ce que l'Empereur agisse de cette façon. Il osait tout. Avoir un tel contact physique avec le démon lui faisait presque mal. Le simple fait qu'il se trouve à proximité était dérangeant, alors dans une situation pareille, c'était comme un couteau dans l'âme, qui en prenait un coup, de même que son ego.

Affichant une expression de surprise puis de haine, elle lui décocha une droite en pleine mâchoire, déçue de ne pas porter ses gants de métal à ce moment précis.

<< Tu fais quoi là ? >>

Enfin libérée, elle essuya ses lèvres d'un revers de main, ayant du mal à réaliser ce qu'il venait de se passer. Dégoûtée et quelque peu choquée, elle devint encore plus mal à l'aise et se sentit rougir de honte. Elle ne savait quoi dire ni où se mettre, allant même jusqu'à se demander si Yst daignerait encore la toucher après ça, bien que la jeune femme n'y soit pour rien. Quoique s'ils avaient tout avoué dès le début, ils n'en seraient pas là. En tout cas, l'épéiste-mage ne resta pas les bras croisés et alla pour la défendre, tandis qu'elle dégainait sa lame tout en maudissait intérieurement Yami, espérant jeter son cadavre dehors et laisser la neige l'ensevelir à jamais.


« Les êtres dépourvus de Lumière ne sont voués qu'à être vaincus par ceux qui sauront leur en apporter. »


Je parle en : #ff00cc

descriptionRe: "Viens boire un p'tit coup à la maison." [Privé Yst, Eirina]

more_horiz
Leur réaction n'attendit pas. Yst s'était rué sur lui, lame à la main, et Eirina lui avait envoyé une droite magistrale. Yami tituba un instant, légèrement sonné. Elle en avait dans les bras, la garce ! L'Empereur recula de trois mètres et fit face au duo, toutes lames dehors. Il rit.

"Je me disais bien qu'il y avait plus que de l'amitié. Hé hé... Vous avez l'air remonté."

Il souriait comme il n'avait jamais souri. Tout cela l'amusait. Ce n'était rien d'autre pour lui qu'un jeu malsain et pervers.

"Qu'allez-vous faire ? Vous avez dénudés vos lames pour vous venger ? Allez, soldat, j'ai embrassé ta promise, viens donc m'étriper ! Et toi, Plume, je viens de souiller ton honneur, tue-moi pour réparer tout ça !"