Tweets by RP_SSH
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Par-delà la faille artificielle [PV Yami]

MessageSujet: Par-delà la faille artificielle [PV Yami]   Sam 19 Mar 2016 - 10:33
Vilana Ernstfeld
avatar
Multiverse
Messages RP : 18

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
    Il est… mort. Vilana se recroquevilla sur elle même, les larmes naissantes. Sa liberté… elle l’enviait tellement. Elle l’avait réellement aimé, son père, en vérité. Elle ne lui avait jamais dit.

Pour autant, la peine qui commençait à s’immiscer en elle n’était pas simplement la peine de ceux que l’on perd, ou la peine des regrets. C’était un mal autrement plus concret.

Dans ses oreilles résonnait encore le craquement sourd du plafond du laboratoire sur le point de céder, ou s’écroulant - mais pour un instant, qui paru durer des minutes, elle avait eu cette sensation de flotter, dans la sécurité réconfortante d’un espace vide et silencieux. Mais ce sentiment s’en était allé, et lui fait place la conscience d’un environnement étranger. Sa gorge se serre, sa respiration est plus marquée. Etendue au sol, elle cherche à se redresser, prenant appui sur ses bras, mais ils semblent lui faire défaut alors qu’elle retombe au sol. L’air a quelque chose de différent ; yeux clos, elle sent un sol poussiéreux et rocheux, quoiqu’elle sente sous sa main droite passer un peu d’herbe. En… extérieur ? se dit-elle alors que ses poumons lui laissent la désagréable impression de brûler, et ses entrailles celle de vouloir fuir son corps.

Vilana doit pourtant forcer sur elle et ouvrir les yeux. Il faut qu’elle le sache, où elle est, ce qu’il est advenu du laboratoire et des siens. Combien de temps était-elle restée inconsciente ? Les Fils ont-ils attaqué ? Il faut qu’elle prenne la mesure de la situation. Elle entrouvre un oeil, presqu’immédiatement aveuglée par une lumière cinglante. Respire… respire… - tandis que la faille qui l’avait crachée là disparaît dans un ciel dégagé, la jeune femme se redresse enfin pour s’adosser à un amas rocheux. S’habituant à la luminosité du lieu, elle ouvre péniblement les yeux, et ne peut retenir une expression décontenancée devant ce qui l’attend.

A quelques mètres d’elle, le sol se dérobe en une pente raide, et elle peut distinguer au loin la masse verdoyante d’une imposante forêt, puis les éclats du soleil se reflétant sur une mer infinie. Un panorama si grand, si imposant, mais si vide de civilisation qu’il est tel qu’elle n’en eut jamais vu de pareil. Il n’y a là aucun laboratoire, aucune scène de sanglante bataille, mais simplement un vaste lieu silencieux, si ce n’est pour le bruit du vent se perdant dans les branches de quelques arbres épars, ou le chant d’oiseaux solitaires dans le ciel. Sa peine paraît s’estomper alors qu’elle se laisse aspirer dans sa contemplation, mais son regard finit par être attiré par le fortin en contrebas, qu’elle n’aperçoit que partiellement. La main droite sur la garde de sa lame, sur la défensive, elle entreprends de descendre. Son dos, ayant accusé le coup de sa courte chute au sortir de la faille, la lance légèrement, et son souffle est encore court, mais elle peut tout de même se mouvoir raisonnablement. Méfiante, sur ses gardes désormais, Vilana prend sur elle de progresser.


Couleur parole : #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Par-delà la faille artificielle [PV Yami]   Mer 30 Mar 2016 - 15:36
Yami
avatar
Multiverse
Messages RP : 99

Feuille de personnage
Argent (JSS): 700
Inventaire:
Il avançait péniblement. De temps à autre, le sol se dérobait sous ses pieds, manquant de lui faire perdre l'équilibre. Et ce soleil de plomb... Yami était obligé d'utiliser sa main comme on utilise une visière. Si l'Empereur se trouvait ici, c'était car il avait pour projet d'étudier de manière détaillée l'espace fortifié qu'il avait pu apercevoir quand il s'était rendu aux monts enneigés récemment. Si d'aventure l'endroit était vide de monde, le démon avait dans l'idée de s'y établir temporairement afin de s'entraîner en vue du prochain combat majeur qu'il livrerait. Et si l'endroit avait déjà été investi... Il aviserait.

Le bâtiment était désormais visible. L'Empereur, dont l'obscure silhouette tranchait radicalement avec la couleur des rochers alentours, poussa un soupir de soulagement. De l'ombre, enfin ! Du moins, il en était proche. Encore quelques efforts et...

*Damnation.*

Ses yeux noirs discernaient une forme humaine un peu plus loin. Cette personne semblait se diriger vers le château, elle aussi. Voila qui n'était pas pour arranger les affaires de l'homme pâle. Si la personne mystère s'avérait être une gêne, il serait obligé d'en venir aux mains. Mais il n'était pas non plus une bête sauvage qui agressait les inconnus à vue. Non, il comptait en premier lieu suivre ce qui semblait être une femme à une distance raisonnable, une vingtaine de mètres.

Ainsi il entama sa filature, se dissimulant derrière les roches les plus hautes. Après quelques mètres, toutefois, l'Empereur, peu habitué à l'environnement, buta un gros caillou du pied. La caillasse tomba en contrebas. Yami manqua de jurer mais resta silencieux, abrité derrière un roc. Il ne se faisait toutefois pas d'illusions. Il était fort probable que la femme se soit rendu compte de sa présence. Et il était prêt à agir en conséquence.


"Je ne sous-estime pas les autres, je ne me surestime pas ! Au fond de moi, je suis tout simplement le plus fort et de ce fait, la défaite n'est pas une option."

Fiche - Gestionnaire
Code couleur : #990000
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Par-delà la faille artificielle [PV Yami]   Mer 30 Mar 2016 - 16:23
Vilana Ernstfeld
avatar
Multiverse
Messages RP : 18

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
La possibilité d’avoir été repérée par un être vivant quelconque n’avait pas échappé à Vilana. Animal sauvage, autochtone, Fils du chaos surveillant une base potentielle… elle espérait cependant que cela ne soit pas le cas. Les Fils savent être coriaces, et elle ne serait pas nécessairement prête à en combattre un qui soit zélé. Son statut de recrue, quoique douée, lui revenait dans la figure. Puis ce bruit, perçu distinctement. Une forteresse aussi vide et morne que ces monts étaient déserts, aussi loin qu’elle avait marché tout au moins. Elle n’avait entendu jusque là que le bruit de ses propres pas. Alors ce bruit, distinct, de pierre tombante, ne lui avait pas échappé. Elle tourna la tête, l’oeil attiré par les pierres et cailloux emportés dans leur chute par une autre un peu plus grosse. Rapidement, elle remontait du regard cette petite piste, de laquelle roulait encore une caillasse dérangée.

Piste aisée à remonter en outre, et semblait-il, rien qui en soit à l’origine ? Rien d’autre qu’un roc dont elle aurait elle-même pu se servir pour se mettre à couvert.

Damnation.

Cela pouvait aussi bien être une bête, rapide, ayant fui avant qu’elle ne l’ait perçue. Elle le savait, peut-être cédait-elle à une forme de panique qui eut été tout sauf professionnelle. Prudence est mère de sûreté lui avait pourtant d’ores et déjà dit sa génitrice, et elle avait retenu ce conseil. Ayant peu d’illusions quant au fait de pouvoir remonter cette pente assez vite pour pouvoir bénéficier d’un effet de surprise, sa main gauche avait déjà détaché son arc de son réceptacle, harnaché à sa cuisse gauche, passé à sa main droite et activé afin qu’il prenne forme. Toxine. Il pourrait être intéressant de l’interroger s’il s’agissait d’un être avec des capacités cognitives supérieures, quelqu’un ayant une connaissance du terrain. Il demeurait la possibilité que ce soit cette femme… celle qui avait ouvert la faille… Reste concentrée.

Elle avait déjà calculé comment atteindre cette position rapidement. Estimé du moins. Vilana se porta sur sa droite, où un arbre solitaire enfonçait fièrement ses racines dans un sol sec. Arc bandé dans la direction du rocher plus haut, flèche à toxine armée. Tout ceci n’avait pris que quelques secondes. Tentative risquée d’ouverture des discussions. Elle souffla un coup, resserrant la prise sur son arme.

    State your identity ! Déclinez votre identité ! Qué se identifica !

Bien. Engagé. En attente d’une réponse. Vigilance. Possibilité d’une réponse hostile. La jeune femme le savait pourtant : elle était en contrebas, terrain désespérément dégagé. Le fortin était encore loin - raisonnablement loin, mais assez pour que ce ne soit pas une retraite pleinement efficace dans un premier temps. Elle serait à découvert un temps trop long pour que cela soit une option optimalement viable.


Couleur parole : #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Par-delà la faille artificielle [PV Yami]   
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Par-delà la faille artificielle [PV Yami]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

Design et codage du forum réalisés par Sylver Ephrallion