Tweets by RP_SSH
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]

MessageSujet: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   Sam 21 Mai 2016 - 21:00
Aneth
avatar
Multiverse
Messages RP : 53

Feuille de personnage
Argent (JSS): 500
Inventaire:
Aneth parvint à se faufiler dans ce grand établissement très attrayant. Un lieu de confort destiné à recevoir une foule d'individus tous aussi différents les uns que les autres. Cela dit, malgré les quelques ressemblances avec l'Académie - sorte de quartier général des gens "spéciaux" propres à son univers d'origine, l'hybride ne se sentait pas prête à aborder les gens pour les questionner sur ce monde. Du coup, elle se fit toute petite pour taper l'incruste céans. Dès son arrivée, elle fut agréablement éblouie par la splendeur des murs et du sol blancs, et dut cligner des yeux plusieurs fois avant de se les frotter du dos de la main pour mettre un terme à sa fascination. Elle avait trop tendance à disperser son attention sur des éléments triviaux, selon les dires de son père adoptif. Ce qui lui valut de temps en temps le surnom de "Tête en l'air" ou de "Girouette à cornes".

Bref, la gamine cornue passa devant la réceptionniste, trop occupée à palabrer avec des "gens d'ici" pour la repérer malgré ses quelques particularités marquantes, et se dirigea vers une rangée de sièges à priori très confortables. Elle jeta un bref coup d’œil alentour pour ne pas être bêtement surprise par la présence d'un étranger, sans trop le montrer, histoire de ne pas faire ouvertement preuve de méfiance à l'égard de son entourage. Même si, théoriquement, elle ne risquait pas de finir à la porte étant donné les curieux phénomènes croisés en chemin. Son grand regard d'émeraude ne put s'empêcher de s'élever vers le plafond et d'y découvrir une poignée d'écrans suspendus où semblaient s'agiter des personnages en plein affrontement. Aneth arqua un sourcil devant ce curieux spectacle avant de loucher sur une plante verte nichée dans un coin de la salle. La simple vue de cet élément décoratif souleva une vague de nostalgie chez la petite dragonne égarée. Elle se mit à penser à sa mère adoptive, Daya Trifide, et à ses étranges manies d’analyser toutes les plantes dans son champs de vision. Pour les manger... ou pour s'en servir avec des méthodes pas très catholiques. Les songes d'une empoisonneuse. 'Valait mieux ne pas s’appesantir sur le sujet.
Aneth se racla silencieusement la gorge et jeta un coup d’œil vers une surface réfléchissante pour y apercevoir son reflet. Une gamine cornue vêtue d'une armure légère grise et verte laissant voir ses bras, ses épaules, son ventre et ses cuisses couverts de poussière, d'égratignures, d'entailles et d'hématomes plus ou moins récents. Les quelques vestiges d'un combat face à un vrai dragon... un peu pété du ciboulot. Elle secoua la tête pour oublier le drame qui s'en était suivi. Puis, comme le lui a appris sa tante, l'hybride prêta une oreille attentive aux ragots des visiteurs des lieux à portée de voix afin de collecter silencieusement des informations utiles sur la région... sur cet établissement... sur la moindre chose utile à savoir ! Afin de garder contenance, la gamine cornue se tut et croisa les bras sur le poitrail de son armure, toujours assise sur son siège - sacrément confortable cela dit en passant. Un effet un peu gâché par sa queue de dragon diablement flexible et nerveuse. Désireuse de ne pas être dérangée par son propre appendice, elle le coinça sous sa botte sans y aller de main-morte.


(Arrête de bouger ! Je n'entends rien...)

L'hybride poussa un grognement agacé en reluquant son extension gigoter contre le sol tant bien que mal. Tête en l'air, elle perdit sa concentration. Surprendre Aneth ne nécessitait vraisemblablement pas de frôler les murs...


Thèmes Musicaux :

Let's go !:
 


Dernière édition par Aneth le Dim 22 Mai 2016 - 23:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   Dim 22 Mai 2016 - 18:48
Cassie Becker
avatar
Multiverse
Messages RP : 11

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Peu de temps s'est écoulé depuis que Cassie est arrivée ici. Néanmoins, elle n'a pas pris le temps de visiter toute l'Académie, à l'exception de la salle d'entraînement où elle avait passé de nombreuses heures – allant parfois jusqu'à s'endormir dedans sans le vouloir.
Alors aujourd'hui c'est décidé, ce sera exploration de l'endroit – et peut-être des alentours si elle est décidée.

Bien évidemment, le duel journalier revient. Qui prendre, pour une visite ? Après avoir longuement pesé le pour et le contre, en tentant d'oublier Naevius qui n'arrête pas de hurler pour se faire entendre et pour contraindre l'adolescente à le choisir, son choix se porte finalement sur Cinna. Plus poli, civilisé, moins agressif. Sa décision a également été influencé par le souvenir de Syal, qui lui avait dit lors de leur rencontre qu'elle pourrait trouver d'autres créatures que des humains au sein de cette académie.
Cette pensée intrigue la jeune fille, expression qui ne se répercute néanmoins pas sur son corps. Cinna se contente de marcher, le regard neutre, le visage inexpressif. Tandis que Cassie cherche à regarder tout autour d'elle, faisant des remarques sur tout et n'importe quoi. A plusieurs reprises, elle parvient à réunir suffisamment de force, lui permettant de stopper totalement ses jambes pour dévisager une créature – cependant, l'Esprit la sermonne et reprend le contrôle. Ah, pas évidemment de faire de la colocation mentale !

Évidemment, Cassie rouspète, se plaint, exige de pouvoir regarder la où ça lui chante. Après tout, c'est son idée cette exploration ! Naevius se moque d'elle allègrement, s'amuse à la tourmenter comme à chaque fois – à force, elle n'y fait plus attention.
Et si les plaintes ne peuvent pas être entendues, Cinna fait néanmoins beaucoup moins attention à où il va, et vers qui il fonce car il prend part à la semi-dispute. C'est ainsi qu'il manque de renverser quelques personnes, ne les remarquant qu'au dernier moment. Quelques fois, sa bouche forme des mots inaudibles, reflet des paroles qu'il tient intérieurement. Alors on dévisage la pauvre Cassie, qui fonce sur n'importe qui et parle dans le vide, un peu étrange avec ses cheveux preques blancs et sa robe verte.

Ah, vous m'agacez !

Raté. Elle – Cinna – se fige, tentant de savoir si quelqu'un a pu l'entendre et... Mon dieu, mais qu'est-ce que c'est que ça ? Elle fait un pas en arrière, les yeux aussi gros que des soucoupes. On l'a prévenu qu'elle pourrait rencontrer des créatures étranges mais jamais elle n'aurait pensé à une fille mi-humaine mi-dragon ! Elle se frotte les yeux, étonnée et émerveillée à la fois. Forcément, chez elle, les dragons ne relèvent que de la mythologique fantastique, voir de la fiction... « Cesse donc de la fixer comme ça ! »  « Fixe la, fais toi remarquer, je veux me battre, elle doit vouloir se battre, allez, poule mouillée, cherche la bagarre, allez ! »

Secouant la tête, c'est de nouveau la bataille dans son crâne. Son regard se perd sur la demoiselle, elle aussi pensive. Quelques minutes passent, longues et étranges, avant que le corps de Cassie ne daigne bouger. Le seule terrain d'entente ayant été trouvé est tout bonnement de venir s'asseoir à côté de l'hybride. Menaçant de faire un carnage si on ne lui accordait pas un brin de liberté, Cinna fut obligé de céder à la demande de Naevius et d'adresser la parole à la jeune fille assise à côté d'eux.

Bonjour.

Cet abruti n'aura rien de plus.


Pensées :
Naevius
Cinna
Cassie
"Dites moi folle, mais croyez-moi."
Paroles:
Cassie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   Lun 23 Mai 2016 - 0:14
Aneth
avatar
Multiverse
Messages RP : 53

Feuille de personnage
Argent (JSS): 500
Inventaire:

Aneth fit attention à ne pas se faire repérer lors de ses brefs coups d’œil. Pour se détendre un peu, elle se mit à considérer cette petite aventure comme un jeu. Les enjeux demeurant inconnus à ses yeux, que pouvait-elle bien risquer sinon quelques reproches pour sa curiosité maladive ? Gicler de là à cause d'un petit regard indiscret ? Elle en doutait. Pas au vu de l'attitude de la réceptionniste vis-à-vis des nouveaux arrivants. En espérant, bien sûr, que cette dernière daigne la traiter comme une visiteuse parmi tant d'autre malgré ses curieux attributs de "créature mythique". Sur le coup, elle se montra optimiste à l'instar de sa tante bien aimée !
L'hybride entendit des gens râler non loin. Elle ne pointa pas le regard dans la direction concernée et se contenta de lancer un petit coup d’œil oblique vers le boucan produit. Aneth repéra une fille un peu plus âgée qu'elle, avec des cheveux blancs surmontés d'un serre-tête noir. Et celle-ci ne manquait pas de panache en fonçant droit devant elle, bousculant presque son entourage comme s'il n'existait pas. L'intéressée semblait parler toute seule... ou aux badauds sans les regarder dans les yeux. Aneth n'en savait trop rien sinon que cette étrange personne se comportait d'une manière en parfait contraste avec son attitude actuelle. Elle déglutit discrètement en se concentrant sur sa queue devenue étrangement sage... Après avoir été maintenue clouée au sol par sa botte, était-ce réellement surprenant ?
Elle balaya cette pensée de son esprit, bien contente que son appendice caparaçonné ait cessé de gigoter.


(Repos. Et que je ne t'y reprenne plus !)

C'était ça de fait.
A nouveau empreinte de curiosité, elle leva ses yeux d'émeraude pour s'enquérir de son entourage hétéroclite... Merde - comme disait souvent son père ! "Cheveux-blancs" avait fini par la remarquer !
Figée comme une statue, les yeux ronds, la concernée resta un bon moment à la contempler sans piper mot. Aneth se sentait mal à l'aise, ne sachant plus où se mettre. Du coup, elle choisit de fermer les yeux, complètement adossée à son siège, et de garder le silence tant bien que mal.
Que pouvait-elle faire d'autre ? Prendre la poudre d'escampette ? Changer de siège ? Feindre d'aller aux toilettes ? ...Y avait-il des toilettes d'ailleurs ?
La semi-dragonne se passa une doigt griffu dans les cheveux en serrant nerveusement les dents.
Non ! Elle allait attendre, et rien de plus.
Les yeux rivés sur son reflet, elle entendit la personne s'installer sur le siège le plus proche. Là encore, elle se tut et prit une grande inspiration. Du moment qu'elle ne montrait pas les crocs...
L’hybride prit le risque de tourner délicatement la tête vers la nouvelle venue. Aussitôt, elle entendit :


- Bonjour.

Aneth braqua mollement ses yeux verts sur son interlocutrice, entrebâilla la bouche, rendant ainsi visibles ses deux canines les plus pointues, et répondit poliment à l'intéressée comme le ferait n'importe quel membre de sa famille :

- Bonjour...

Une brève salutation qui manquait clairement d'énergie. Tout le contraire de la vivacité d'esprit de sa tante adorée. Elle regretta aussitôt son manque d'assurance et fit mine de se redresser davantage. Sauf que, dans sa hâte, elle avait visiblement oublié qu'elle était déjà complètement adossée à son siège et quelle le fit légèrement... craquer par inadvertance. La semi-dragonne rougit de honte, fit un effort pour se détendre en pensant aux siens et posa simplement ses mains gantées sur ses genoux abimés...

(Quelque chose. Trouver quelque chose à dire... N'importe quoi !)

Elle fit fonctionner ses méninges, pensant uniquement au bon côté des choses comme la lui avait enseigné sa chère tante. Il fallait, avant toute chose, faire montre de politesse à l'égard de son entourage. ...A croire qu'elle avait complètement perdu son assurance depuis sa confrontation avec le tordu responsable de son exil dimensionnel !

- Puis-je... vous aider ? s'enquit Aneth non sans paraître hésitante.

La gamine cornue se rendit compte qu'elle dévisageait l'inconnue et se ravisa, détournant son regard vers son reflet pour la seconde fois. Elle peinait réellement à regagner confiance en elle...


Thèmes Musicaux :

Let's go !:
 


Dernière édition par Aneth le Jeu 16 Juin 2016 - 20:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   Jeu 16 Juin 2016 - 11:49
Cassie Becker
avatar
Multiverse
Messages RP : 11

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Dans quoi s'est-elle fourrée encore ? L'hybride semble extrêmement mal à l'aise. Et pour cause ! Qui aime se faire dévisager comme ça, par une inconnue étrange ? Qui vient ensuite s'asseoir à côté et lâcher un simple « bonjour », plutôt sec ? Quelle idiote, quels idiots eux deux ! Cassie grogne  intérieurement, ne faisant même pas attention au fait que désormais, c'est elle qu'on reluque. Certainement plus polie qu'elle néanmoins, son interlocutrice s'arrête rapidement.

Pendant que Cassie cherche comment continuer cette conversation sans paraître trop étrange, la demoiselle se redresse... un peu trop puisque. Dans un bruit sonore, la chaise se fissure légèrement et tire les trois colocataires de leur conversation.

Puis-je... vous aider ?

Oui. Non. Enfin. Si Cinna ne semble pas le moins du monde paniquée, on ne peut pas en dire autant de la jeune prisonnière, qui si elle le pouvait, se serait mise à courir partout en agitant les bras – représentation très grotesque mais néanmoins réelle.
De longues, très longues secondes s'écoulent, pendant lesquelles personne ne prononce un mot. Naevius continue de réclamer un combat à mort, car se battre avec un dragon doit être extrêmement sympathique à ses yeux.

« Vous êtes nouvelles, n'est-ce pas ? »

Enfin ! D'un ton aimable, Cinna a enfin pris la décision de parler. Cassie aborde désormais une expression plutôt douce, qui contraste avec sa neutralité précédente. Elle croise les jambes, posant ses mains sur ses genoux. Patiente, elle observe – au plus grand plaisir de l'adolescente – autour d'elle, avec un intérêt soudain. De temps à autre, ses doigts se crispent sur le tissu de sa robe, témoins de l'agitation créée par Naevius. Il est toujours difficile de résister à cet abruti, malgré la non-présence de son artefact. Il ne pourrait pas prendre le contrôle mais lui mener la vie dure, ça il en est parfaitement capable.

« Je m'avance peut-être un peu trop mais c'est l'impression que j'ai en vous voyant. Je suis désolée si je suis indiscret.. Indiscrète. »

« Bravo, abruti ! On va être cramé ! » Hurle Naevius dans son crâne. « Maintenant battons nous, elle dira rien ! » « Et si tu te taisais un peu ? »


Cinna inspire un peu, tente de calmer les deux autres qui se chamaillent. Pas facile de gérer une Cassie apeurée mais excitée et cet autre idiot, toujours aussi sanguinaire.

« Enfin, je me disais, que hm... Peut-être que vous auriez besoin de faire un petit tour ? A vrai dire, ça ne fait pas longtemps que je suis là aussi alors autant explorer à deux, non ? Enfin, seulement si vous êtes d'accord, bien évidemment. »


Spoiler:
 


Pensées :
Naevius
Cinna
Cassie
"Dites moi folle, mais croyez-moi."
Paroles:
Cassie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   Jeu 16 Juin 2016 - 22:19
Aneth
avatar
Multiverse
Messages RP : 53

Feuille de personnage
Argent (JSS): 500
Inventaire:

Proposer d'aider quelqu'un dans sa propre situation ô combien enquiquinante relevait de l'ironie. Et pourtant, elle avait quand même osé le faire ! Avec un peu de recul, durant les longues secondes qui s'écoulaient lentement, très lentement, Aneth trouvait sa réaction vraiment stupide. Et elle risquait fort de regretter ses paroles si son interlocutrice se mettait en tête de lui demander le chemin. Que pourrait-elle bien lui répondre, dans de telles circonstances ? Des âneries ? La désinformer en songeant à prendre la fuite une fois la jeune dame aux cheveux blancs égarée dans les méandres de cet établissement ? Pour aller où ensuite ?
L'inconnue brisa le silence sans se montrer rude, bien au contraire. Une attitude prétend légèrement à confusion. Surtout en repensant aux évènements récents ayant chamboulé la vie de la Semi-dragonne...


- Vous êtes nouvelle, n'est-ce pas ?

Effectivement, l'inconnue avait vu juste.
Comme tout réponse, elle put percevoir un hochement de tête clairement intimidé. Jeune, étrangère et égarée. Ce trio ne fait pas souvent bon ménage. La présence de la jeune hybride ne passait guère inaperçue, et son origine devait logiquement en intéresser plus d'un. D'aucuns évitaient volontairement d'entrer en contact avec la petite monstruosité à cornes, et Aneth était plutôt habituée à ce genre de réaction. Mais d'autres, comme "Cheveux blancs", se manifestaient avec un tout autre intérêt et une civilité troublante.
Le siège abimé de l'hybride lui parut soudain moins confortable... Elle se mettait à appréhender la suite.


- Je m'avance peut-être un peu trop mais c'est l'impression que j'ai en vous voyant. Je suis désolée si je suis indiscret... Indiscrète.

Drôle de lapsus, songea la jeune hybride aux pupilles vertes rivées sur son interlocutrice.
Elle plissa le front en haussant un sourcil. Pourquoi s'excuser après s'être montré aussi ouverte que sympathique ? Un nœud se formait dans l'esprit agité de la Semi-dragonne. Les prunelles de cette dernière se lancèrent dans une brève analyse physique de la curieuse fille en robe. Notamment vers ses mains, et plus précisément vers ses doigts crispés par intermittence. Un signe de nervosité. Ainsi, derrière ce ton amical se dissimulait une certaine tension... ce qui leur faisait au moins un point commun.
Aneth soupira de dépit avant de répondre d'une voix fluette à sa nouvelle rencontre :


- N-non... Ce n'est rien. Je ne suis pas d'ici. Ni de cet... établissement ni de ce monde.

Inutile d'en rajouter. Cette histoire paraissait déjà totalement absurde aux yeux de la cornue. Elle aurait même du mal à en vouloir à qui que ce soit d'incapable de gober ses étranges péripéties, et surtout à son infâme conclusion l'ayant amenée céans. D'ailleurs, même si elle gardait en mémoire le visage méprisant du traître, Aneth peinait encore à croire au déroulement de sa maigre existence. Et rester ici à ruminer de telles pensées ne l'aidait pas vraiment... ses pathétiques tentatives pour passer inaperçue malgré son apparence atypique la perturbaient plutôt qu'autre chose !
Ne fallait-il donc pas mieux remonter doucement à la surface ? Et comprendre ce nouveau monde dans lequel elle avait fini par mettre les pieds, même contre son gré ?
Elle fut pris de court.


- Enfin, je me disais, que hm... Peut-être que vous auriez besoin de faire un petit tour ? A vrai dire, ça ne fait pas longtemps que je suis là aussi alors autant explorer à deux, non ? Enfin, seulement si vous êtes d'accord, bien évidemment.

Aneth jeta un dernier regard alentour avant de cligner frénétiquement des yeux.
Elle ne se sentait pas capable de faire pleinement confiance à cette étrangère, ou encore moins de la croire sur tous les points en raison de son récent traumatisme. Toutefois, Aneth ne voulait pas reculer. Pas comme ce fut le cas avant de tomber dans la faille en croix, en marche-arrière, pour fuir le danger qui se dressait sur son chemin. Son père ne supporterait pas de la voir flancher de la sorte, pas après tant de temps passé à s'entraîner ! Ce dernier disposait d'un puissant état d'esprit, et Aneth devait donc prendre exemple sur lui. En évitant de prononcer des gros mots, de préférence. Môman n'aimait pas vraiment les entendre dans sa petite bouche garnie de crocs !
L'hybride glissa de son siège et se remit sur ses pieds, s'étirant par la suite en battant un tout petit peu des ailes sans pour autant quitter le sol lisse. Elle se tourna vers la jeune femme aux cheveux blancs et fit de son mieux pour esquisser un sourire... potable.


- Je suis d'accord. Je pense que... c'est plus drôle que de se perdre dans ce bâtiment, à la merci des regards intrigués des autres, répliqua l'hybride d'une voix un peu plus affirmée, tout en se passant une griffe dans les cheveux pour se gratter la tête. Comment s'appelle cet endroit ? C'est une Académie ?... Un lieu où se rassemblent les combattants pour aider les autres ?

Elle paraissait perplexe en regardant son entourage, y compris l'accueil et son étrange personnel. Sans compter que le hall, soigneusement nettoyé, brillait par sa propreté. Certainement plus décent que l’Académie où résidait sa famille adoptive. Au fond d'elle-même, Aneth brûlait d'en découvrir plus sur cet endroit. Sa crainte s'effritait lentement pour laisser place à une curiosité aussi maladive que celle de sa tante dévouée !

- On commence par où... Madame ? s'enquit prudemment Aneth en posant les yeux sur l'intéressée, ne sachant vraiment pas comment la nommer sur le coup.

Elle finit par froncer gentiment les sourcils à son intention, les bras ballants le long de sa petite silhouette caparaçonnée. Tenter de se laisser guide par l'inconnue allait devenir une sorte de test. Pour elle comme pour la véritable concernée. Un moyen de regagner confiance en ses capacités, et également parvenir à sonder la façon de penser de son nouvel entourage.

Hrp:
 


Thèmes Musicaux :

Let's go !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   Ven 29 Juil 2016 - 22:16
Cassie Becker
avatar
Multiverse
Messages RP : 11

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
N-non... Ce n'est rien. Je ne suis pas d'ici. Ni de cet... établissement ni de ce monde.

De ce monde. Cassie, dans sa prison mental, poussa un cri de joie. Alors ils n'étaient pas seuls à avoir fait cette drôle d'expérience ? Elle voudrait bien s'exprimer plus librement, mais il semblerait que Cinna resserre sa prise sur le droit de parole et de mouvement. Cette réponse lui plaît également et avoir une autre version sous la dent serait un avantage considérable pour comprendre ce qu'il se trame ici.
Mais pour ne pas effrayer la jeune fille, qui lui paraît très mal à l'aise – et pour cause ! -, il ne fait aucune remarque sur sa phrase. Il reviendra dessus plus tard, quand le moment sera propice. Il devra sans doute raconter leur histoire, pour la convaincre d'elle-même se confier ou alors lui donner quelques informations également.

Les yeux bleus de Cassie inspectent minutieusement la jeune hybride qui se lève. Bien, elle devrait accepter alors n'est-ce pas ? A moins qu'elle ne se redresse pour lui cracher son refus au visage ? Non, c'est un peu trop extrême... Enfin, Naevius en serait capable mais il n'y a que lui pour agir avec autant d'idiotie et d'impolitesse. Si elle ne désirait pas l'accompagner, elle lui aurait gentiment signifier.

Avec un sourire qui semble forcé, elle lui confie qu'elle est d'accord pour qu'elles aillent découvrir l'établissement ensemble.

Comment s'appelle cet endroit ? C'est une Académie ?... Un lieu où se rassemblent les combattants pour aider les autres ?

Il lui faut très légèrement remuer sa mémoire pour se souvenir du réel nom de cet endroit. Elle n'en est que très peu sortie depuis sa désastreuse arrivée. Il faudra d'ailleurs remédier à cela le plus vite possible mais c'est un tout autre sujet.

On appelle ce bâtiment le Colisée. Si je me rappelle bien, il y a une Arène où on peut se battre, une réfectoire, un lieu pour se soigner... Je ne me souviens pas de tout mais globalement, je ne pense pas que ça fonctionne comme une école.

Cinna reste pensif quelques secondes, parcourt du regard la hall avant de revenir sur son interlocutrice.

C'est plus comme tu l'as dis, un lieu où des combattants se réunissent. Pour s'aider cependant, je n'en sais rien... A vrai dire, comme je ne suis pas là depuis très longtemps non plus, je n'ai pas eu l'occasion de poser beaucoup de question.

« Abruti. C'est sûr que si on reste dans notre chambre, on va pas rencontrer des gens ! Allez, défie là, elle a l'air toute frêle, on peut la battre si tu … » « Mais tais-toi, on entend pas ce qu'elle dit ! » Cinna aimerait avoir en cet instant ce bouton mute que possédait Cassie sur son étrange machine informatique. « Eh, je t'entends ! Et ça s'appelle un ordinateur, d'abord. »

Oh, ne m'appelle pas Madame.. Je suis Cassie, excuse moi de mon impolitesse, j'aurai dû me présenter plus tôt. Et toi, comment tu t'appelles ?


Étrange de se présenter comme une jeune adolescente, aux yeux d'un esprit masculin. Il penche légèrement la tête, avec un sourire qui se veut rassurant. Tous deux ne semblent pas très à l'aise et mieux valait pour le reste de la visite qu'ils soient plus confiants. Surtout s'ils venaient à se perdre dans le Colisée...

Et sinon, je peux te proposer … L'arène ? Ou alors la salle d'entraînement... Je pense que ce sont des lieux majeurs, ici.

Une fois leur destination enfin choisie et pendant qu'elles marchent tranquillement, Cinna pose enfin la question qui lui brûle les lèvres :

Excuse moi de te demander cela mais d'où viens-tu ? Pour tout t'avouer, je ne suis pas de ce monde-ci non plus et tout ça m'intrigue beaucoup...

Spoiler:
 


Pensées :
Naevius
Cinna
Cassie
"Dites moi folle, mais croyez-moi."
Paroles:
Cassie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   Lun 1 Aoû 2016 - 23:53
Aneth
avatar
Multiverse
Messages RP : 53

Feuille de personnage
Argent (JSS): 500
Inventaire:
Hrp:
 


Aussi attentive qu'à l'entraînement de son paternel adoptif, Aneth buvait la moindre des paroles de son interlocutrice :

- On appelle ce bâtiment le Colisée. Si je me rappelle bien, il y a une Arène où on peut se battre, une réfectoire, un lieu pour se soigner... Je ne me souviens pas de tout mais globalement, je ne pense pas que ça fonctionne comme une école.

Promenant inlassablement son regard d'émeraude sur les alentours, Aneth ne remarqua même pas que son interlocutrice fit de même.
Un Colisée ? Avec une Arène accueillant des champions ? En plus d'une infirmerie et de tout un tas d'autres endroits aussi utiles les uns que les autres ? Seul bémol, il fallait s’accommoder à ce gigantesque labyrinthe. Et aneth ne disposait pas d'un sens de l'orientation très affûté...
L'inconnue lui serait effectivement d'une grande aide.
Elle croisa son regard d'un bleu océanique et le soutint en affichant un sourire qui se voulait amical. Aussitôt, la fille de plus en plus volubile ajouta :


- C'est plus comme tu l'as dis, un lieu où des combattants se réunissent. Pour s'aider cependant, je n'en sais rien... A vrai dire, comme je ne suis pas là depuis très longtemps non plus, je n'ai pas eu l'occasion de poser beaucoup de question.

Aneth hocha la tête puis se gratta le front sous ses cornes courbées.
Elles risquaient toutes les deux de se perdre, dans un tel endroit ! Sauf si les sens de l'étrangère parvenaient à combler les trop nombreuses lacunes de la Semi-dragonne.
Advienne que pourra ? Débordante de scepticisme, elle se força à répondre quelque chose... n'importe quoi pour meubler son propre silence.


- Je... Je comprends. Alors nous allons dev-

Sa voix fluette fut étouffée par l'élan vocal de son interlocutrice. Ne voulant pas le vexer, Aneth se tut en lançant un regard nerveux autour d'elles, comme si elle venait tout juste de faire une bêtise.

- Oh, ne m'appelle pas Madame... Je suis Cassie, excuse-moi de mon impolitesse, j'aurai dû me présenter plus tôt. Et toi, comment tu t'appelles ?

Voûtée sur elle-même et les lèvres pincées pour ne pas interrompre la dénommée Cassie, la jeune hybride fit un effort pour se redresser - mollement, toujours un peu gênée dans un lieu aussi peuplé que mystérieux - et donner son nom complet à la fille aux cheveux blanc :

- Aneth, balbutia-t-elle avant de se reprendre plus clairement : Aneth "Wild Wind" Spirabilis ! Enchantée... et désolée aussi.

- Et sinon, je peux te proposer … L'arène ? Ou alors la salle d'entraînement... Je pense que ce sont des lieux majeurs, ici.

La gorge encombrée par une boule nerveuse, elle se contenta de hocher la tête. Cela dit, elle croyait simplement avoir effectué un geste aussi anodin que discret mais, dans son dos, sa queue de lézard s'agitait comme petite folle ! Au fond d'elle régnait l'angoisse et le doute... mais aussi une excitation croissante.
Comme elle ne fit pas attention à son appendice, l'idée de le mordre ou de le piétiner n'effleura guère son esprit partagé.
Au lieu de ça, la Semi-dragonne suivit docilement Cassie en entamant la marche exploratrice dans un long couloir beaucoup moins bondé que l'accueil.
En chemin, une question parvint à ses oreilles :


- Excuse-moi de te demander cela mais d'où viens-tu ? Pour tout t'avouer, je ne suis pas de ce monde-ci non plus et tout ça m'intrigue beaucoup...

Avant de débuter sa réponse, elle la regarda du coin de l’œil avec l'ombre d'une hésitation. Prenant sur elle, Aneth accentua l'intensité de son regard et riva toute son attention sur Cassie.
Comment résumer efficacement le monde duquel elle provenait ? Et sans buter sur quelques mots en raison de sa nervosité ?
Elle secoua la tête, se remua les méninges, se racla la gorge, s'humecta les lèvres et déclara avec un calme digne de sa précieuse tante adorée :


- Je viens d'un monde nommé "Leviumbra". Je n'en connais pas la signification exact, et je n'ai pas choisi d’atterrir ici. Au cours d'une mission durant laquelle j'ai... combattu un dragon, un méchant m'a trahie et m'a jetée dans ce monde-ci à travers une faille en forme de croix, dit-elle en croisant ses deux index. Je suis partie en quête sans ma famille et... j'en ai payé le prix, ajouta-t-elle, honteuse et le regard pointé vers le sol.

Elle fit semblant de se gratter le nez en tournant la tête, son visage hors du champ de vision de Cassie. Le feu de la colère crépitait au creux de son estomac, mais le poids de la honte et de l'indignation lui donnait l'envie de fondre en larmes. Et elle voulait éviter cela à tout prix ! Alors elle finit par prendre sur elle, ravala sa tristesse et s'enquit maladroitement, ses yeux légèrement humides de nouveaux rivés sur Cassie :

- Et vous ? Vous aidiez aussi les villages en danger, dans votre monde d'origine ?

Aneth ne voyait pas les mondes d'une autre manière qu'était le sien. En deux ans d'existence, aussi intelligente fut-elle, son univers n'était pas si large que ça... Elle devait encore apprendre en écoutant les autres.


Thèmes Musicaux :

Let's go !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]   
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Une sorte... d'Académie ? [PV=Cassie Becker]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

+

Design et codage du forum réalisés par Sylver Ephrallion