Tweets by RP_SSH
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]

MessageSujet: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Lun 25 Avr 2016 - 14:33
Vilana Ernstfeld
avatar
Multiverse
Messages RP : 18

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
La consommation de nourriture et de boissons par les habitants du Cross-Univers suppose que les produits consommés soient tirés d'une activité particulière. Dans ses objectifs de compréhension du monde, et pour les besoins de sa première mission, Vilana avait décidé de partir en repérage.

Le soleil se couchait doucement sur le Cross-Univers, et la jeune femme avait passé la journée en reconnaissance dans les monts caverneux, afin de préparer sinon d'accomplir la mission qui lui avait été confiée. Sans succès : l'homme qu'elle recherchait, elle ne l'avait pas trouvé, ni traces de son passage. La gourde vide, elle avait décidé de passer la nuit en contrebas, non loin de l'immense lac qui constituait, à ses connaissances actuelles, la seule source d'eau potable de l'île. Ses alentours étaient somme toute dégagés ; la forêt était bien plus loin au Sud, et le soleil se reflétait contre sa surface paisible. Comment font-ils pour se procurer de l'eau..? se demandait-elle : le Colisée semblait un endroit avancé en termes technologiques, et surtout peuplé. Il y avait, il faut le dire, un nombre important de personnes y résidant de façon permanente et avec des besoins de consommation comparables à ceux de son époque moderne. Elle s'attendait à trouver au lac une station de pompage... mais rien. Venir puiser au lac paraissait peu vraisemblable. L'eau n'apparaît pas par magie... pas dans ces quantités, ajoutait-elle à sa réflexion tandis qu'elle remplissait sa gourde, son sac laissé un peu plus loin. Elle s'était faite peu d'illusions quant au fait de trouver son homme en une journée dans un espace aussi grand que les monts, avait prévu son coup.

Bien... l'endroit semble paisible. Vilana installait son sac de couchage en se poursuivant sur ses questions ; Ce n'est pas possible... cette île est grande... s'il y a du gibier... et il doit y en avoir pour que tous puissent manger... les bêtes ne sont pas à une simple journée de vol de marche ou que sais-je pour arriver ici si ? Comment... il doit y avoir des sources autres d'eau potable. Elle finirait par connaître cette île mieux que les atlas si elle était condamnée à y demeurer longtemps, cela, il fut difficile d'en douter. Assise près de son sac, la jeune femme se laissait aspirer dans la contemplation du ciel prenant des teintes orangées à l'approche de la nuit. Un vent léger soufflait sur l'eau ; un soupir, une bouchée prise dans une pomme prévue pour dîner, et le dos calé contre un roc qui avait sûrement déboulé là depuis les hauteurs. Cette soirée serait plus agréable que si elle avait dû la passer dans les quelques mètres carré qui lui servaient de chambre au Colisée.


Couleur parole : #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Mar 26 Avr 2016 - 19:44
Ray Wenefil
avatar
Multiverse
Messages RP : 15

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
La porte d'entrée du Colisée s'ouvrit, laissant passer Ray. Quelle était la raison de sa sortie ? En matière d'utilité pure, Ray ne pouvait vraiment se justifier. C'était une habitude de vagabond qu'il avait pris dans le passé et qu'il répétait désormais quotidiennement. Sortir la veille de la nuit avait cependant un point positif. C'était l'un des seuls moments de la journée où admirer les teintes du crépuscule se mélanger aux couleurs de l'environnement devenait un spectacle à ne pas rater. Pour le nhomien, cet argument valait mille fois toutes autres activités.

Il marcha donc. Traversant la plaine, il s'était mis en route vers le lac et ses bords afin d'apprécier les reflets de l'eau par rapport au coloris du ciel. Le doux son des vaguelettes l'aiderait également à s'apaiser et remettre de l'ordre dans ses pensées.

Ray passa la majorité du temps de marche à observer l'environnement. Regarder les alentours lui faisait penser à Capac, sa première rencontre. Et ce souvenir lui remémora une réflexion qu'il s'était faite. Comment autant d'individus aussi différents pouvaient-ils se retrouver ici ? Pour quelqu'un qui n'avait visité que des mondes singuliers, débarquer dans le Cross-Univers était une expérience unique et étrange. Ray se demandait encore pourquoi il avait atterri dans ce monde dont l'équilibre n'avait pas l'air perturbé.

Mais au final, il en fut soulagé. Il pouvait se contenter de préserver et veiller à cet équilibre. Tester sa puissance et progresser au Colisée lui était également intéressant pour s'assurer de ses capacités à l'avenir. Et naturellement, faire des rencontres comme celles de Capac et des autres remplissait de bonheur sa vie habituellement vide de présence.

Le garçon approchait enfin les bords du lac. Ses sens d'Apeiron le mirent soudainement en alerte, détectant une existence complexe dans les environs. A sa droite, toujours sur les côtes près de l'eau, le nhomien aperçut effectivement quelqu'un au loin. Cette personne avait l'air couchée, sûrement adossée au rocher à proximité d'elle vu sa silhouette. Elle se reposait probablement. Ray pensa qu'il ne devait pas s'agir de quelqu'un suscitant méfiance. S'exposer ainsi sur les bords du lac n'était effectivement pas le meilleur des camouflages.

Et puis, même si c'était un piège, Ray ne détectait pas autre chose dans les environs que cette personne. Aucune embuscade possible. Rien à craindre non plus des trappes éventuelles, ce serait tellement prévisible de toute façon. Il s'approcha donc de la personne d'un pas assuré.

Plus il s'approchait, plus Ray réalisait à qui il avait affaire. Sa surprise fut extrême :

*Un humain... C'est un humain ?! Et une fille en plus !*

Trop tard, il était était désormais à côté de la femme allongée par terre. Le nhomien ne savait que dire. Pour lui, tout les humains étaient supposés être mort dans l'Histoire qu'il avait appris. Il est vrai que ce genre de personne puisse exister ici car nous sommes dans le Cross-Univers. Les mondes se rencontraient en un même lieu et différentes versions d'un monde pouvaient exister également. De toute manière, c'était l'explication la plus logique qu'il puisse trouver.

Le choc était tel qu'il resta immobile pendant quelque secondes, les yeux écarquillés et l'air un peu idiot. Ray frissonna d'excitation et d'effroi. Il ne savait quoi dire ni comment approcher mais voulait absolument en savoir plus.

*Pas de panique. Calme-toi. Ça va pas te mordre. Donc ouvre la bouche et dis quelque chose. En plus tu fais ton gamin typiquement timide.*

Reprenant son sérieux, Ray prit enfin la parole :

« Pardon d'avoir approché si... étrangement. Votre présence m'a plutôt surpris (Joli mensonge). Vous venez du Colisée ? »

Sur une voix assez bancale, le regard de Ray s'évada vers le ciel orangé. Toujours en train de regagner son calme.


Je parle en #000000 !

Thèmes musicaux de Ray :

Thème principal : Gardien de l'existence
Thème de combat : Une raison de se battre
Thème émotionnel : Incompréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Mer 27 Avr 2016 - 9:52
Vilana Ernstfeld
avatar
Multiverse
Messages RP : 18

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Elle l'avait entendu arriver, de fait, sinon vu. Son pas assuré, sa dégaine brave mais toutefois nonchalante : impossible à manquer. Main à la cuisse gauche, elle se tenait prête, simplement au cas-où - mais le garçon ne correspondait pas à la description de celui qu'elle cherchait. Il était trop grand, trop... pas assez... enfin il ne ressemblait pas assez à un stéréotype de geek pour que ce soit lui. Alors, elle se détendit un peu : un autre hère perdu sur cette terre délirante.

Grand, très grand. Elle s'en rendit compte alors qu'il s'approchait. Pâle, cheveux sombres d'une coupe douteuse, et tenue pour une fois assez classique. Un peu trop peut-être même, totalement passé de mode selon les standards de Vilana. Toutefois, il perdit toute sa contenance de faux ganster habile une fois aux côtés de la jeune femme, chose qu'elle ne s'expliquait pas. Elle avait eu le temps de discerner ses traits, ceux d'un adolescent, alors qu'il la fixait avec des yeux qui traduisaient ou de l'effroi ou une surprise tout à fait démesurée - l'une comme l'autre de ces options lui paraissant hautement improbables sinon totalement disproportionnées, elle peinait à faire son choix. Ou bien il ne l'avait pas vue et avait de sérieuses lacunes en termes de capacité oculaire, ou bien il y avait quelque chose chez elle qui lui provoquait cette réaction. Elle n'aimait pas ça... pourquoi est-ce qu'il..? Mais déjà, il s'était retourné, fixant le ciel orangé tournant au rouge. Il était... surpris ? Il n'a pas l'air honnête. Il semblait pourtant se calmer, reprendre sa contenance.

Y a-t-il un autre lieu dont je pourrais venir ? A mes renseignements, c'est la seule structure capable de pourvoir aux besoins d'une population civile de façon journalière sur cette île. Vilana choisit d'éviter d'enchaîner sur le fait de l'avoir surpris. Pas de suite du moins. Il fallait d'abord le cerner. Et vous ? Peut-être lui mentirait-il, mais elle aurait une occasion de le déceler sur son visage. En attendant, mieux valait chercher à être conciliant.

La jeune femme s'était redressée tout en disant ces mots, faussement décontractée. Pour le moment, elle n'avait pas de raison de se sentir spécialement en confiance. Malgré ses traits de jeune homme un peu étourdit et bon vivant, son interlocuteur pouvait être autant le pire des dissimulateurs que le meilleur d'entre eux pour l'heure. Son physique svelte et sa tenue semblaient indiquer une attirance pour le sport - et il valait mieux que ce soit le cas, à considérer comme était organisée la vie ici. Quoiqu'il en soit... il ressemblait trop à ce qu'elle pourrait croiser par chez elle pour être tout à fait détendue, ce qui, malgré ses efforts pour paraître à son aise, transparaissait dans son regard qui détaillait scrupuleusement le jeune nhomien (ou plutôt, le jeune homme aussi loin qu'elle était concernée pour le moment).


Couleur parole : #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Mer 27 Avr 2016 - 18:05
Ray Wenefil
avatar
Multiverse
Messages RP : 15

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Une réponse assez froide mais méritée. Cela n'allait cependant pas le décourager à faire connaissance. Sa panique avait grandement diminuée face au visage insipide de la jeune femme. Celle-ci avait une attitude qui paraissait méfiante mais c'était normal. Ray n'avait pas faite une approche des plus crédibles. Mais comment ne pas en faire une ? Jamais il n'avait vu d'êtres humains en chair et en os.

Sur l'instant après la réaction de l'être féminin, Ray réfléchit à de nombreuses solutions de réponses et de discussions. Fallait-il révéler l'origine de sa stupéfaction ? Ou continuer de jouer les visiteurs douteux ? Pour le moment, le garçon se contenta de répondre :

« Je me nomme Ray. Et oui, après avoir débarquer dans ce Cross-Univers, je loge dans le Colisée désormais. »

Ray souffla péniblement du nez. *Il faut arrêter de tourner autour du pot*, pensait-il. C'est pourquoi il dirigea son regard vers les yeux de son interlocutrice. Très sérieux, il avait pris la décision la plus évidente pour résoudre son questionnement. Tout dire :

« Je suis désolé si je vous ai paru étrange tout à l'heure. Je vais vous en expliquer la raison si je puis me permettre. Je suis une espèce crée par la technologie de l'Homme, censée représenter son évolution. Dans l'univers où je suis née, l'être humain est une race éteinte suite à une attaque extraterrestre sans pareil et nous as façonné juste avant de mourir. afin que nous puissions perpétuer l'humanité sur une autre planète. »

Avant de reprendre la parole, il se désigna lui-même de sa main pour attirer l'attention sur sa personne et enchaîner le discours :

« Je suis un nhomien, de la planète Nhome. Et je n'ai encore jamais vu d'êtres humains en chair et en os. Voilà pourquoi j'ai été si surpris. J'imagine que vous devez venir d'une époque qui n'ait clairement pas la même que celle de l'humanité que j'ai connue. Mais je suis ravi de voir que quelque part à travers l'espace-temps, l'Homme vit encore toujours. »

Ceci déclaré, il laissa évacuer un soupir de soulagement. Rien de ce qu'il avait dit n'était peut-être utile pour la jeune femme. Ray préférait pour autant rester sincère et ne rien dissimuler. Il était encore plus intéressant de savoir ce qu'elle pouvait en penser.

« Libre à vous de me croire ou non. En tout cas, je suis très content de vous avoir rencontré. », finit-il.


Je parle en #000000 !

Thèmes musicaux de Ray :

Thème principal : Gardien de l'existence
Thème de combat : Une raison de se battre
Thème émotionnel : Incompréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Mer 27 Avr 2016 - 20:15
Vilana Ernstfeld
avatar
Multiverse
Messages RP : 18

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Qu... hein ? Quoi ? Mais... un ? Pardon ? Nhomien ? Et... - en de toutes autres circonstances, Vilana eut pensé qu'il s'évadait d'un asile psychiatrique. Et qu'il fallait, prestement, l'y reconduire.

Ceci étant... il fallait se rendre à l'évidence du Cross-Univers. Enfin... une attaque extraterrestre ? la chute de l'humanité qui aurait créé de nouveaux êtres ? Il avait l'air on ne peut plus sérieux, quand bien même ce petit résumé ressemblait au synopsis d'un vieux film de science-fiction. Du moins, c'est ce qui passa furtivement par la tête de sa jeune interlocutrice. Elle prit le temps de le détailler tandis qu'il parlait, et lui faisait réellement face. Il n'avait pas l'air si différent d'elle, bien qu'elle put difficilement statuer sur son âge. Plus jeune ? Plus âgé ? Ses traits et son attitude le laissaient supposer bien jeune. Elle l'était aussi. Ray était certes grand, élancé, mais elle avait vu des hommes plus grands encore.

Il y avait donc l'un de ces "univers" où ceux-ci étaient le futur de l'espèce humaine ?

Oui, il avait fallu qu'elle le réalise. Il y avait des humains qu'elle avait d'ores et déjà croisés, et qui ne venaient pas de son chez-elle manifestement, ou alors il aurait fallu quatre cataclysmes et cinq reboot d'univers pour permettre à tant d'humanités de s'être développées si différemment. Il semblerait donc que les hommes soient presque une constante d'univers. Amusant, presque, quand certains comparent l'Homme à un parasite. Cette pensée lui arracha un petit sourire, légèrement en coin, ironique diront certains. Enchantée, dit la jeune femme en laissant ce sourire s'enfuir, mais les traits plus doux ; Vilana. Humaine de la planète Terre aussi loin que je suis concernée.

Dans mon... monde
- il fallait réellement que la jeune femme s'habitue à le dire - les hommes n'ont pas disparu pour laisser place aux... Nhomiens ? Elle laissa son regard courir sur Ray de haut en bas. Qu'est-ce qui vous rend si différent de moi, si ce n'est pas indiscret ? Vous avez simplement l'air d'un adolescent un peu grand.

Difficile de dire ce qui avait pu rendre Vilana moins hardie. Peut-être la dégaine de jeune garçon maladroit et mal à son aise de celui qui lui avait adressé la parole. Elle restait toujours un peu sur ses gardes, difficile à mettre en réelle confiance, mais ses épaules étaient moins raides et son regard plus paisible. Après une journée à vagabonder par monts et par cavernes, peut-être la fatigue la ramenait à plus de laisser-aller.


Couleur parole : #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Jeu 28 Avr 2016 - 10:53
Ray Wenefil
avatar
Multiverse
Messages RP : 15

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Ça s'était plutôt bien passé au final. Ray avait peur d'avoir causé trop de confusion avec son discours rocambolesque. Mais notre dénommé Vilana semblait avoir prit la chose du bon côté. Elle lui avait même confirmé ses origines terriennes et humaines. Le nhomien était ravi et hocha la tête d'acquiescement.

« Dans mon monde, les hommes n'ont pas disparu pour laisser place aux... Nhomiens ? Qu'est-ce que vous rend si différent de moi, si ce n'est pas indiscret ? Vous avez simplement l'air d'un adolescent un peu grand. »

Il fallait faire davantage de révélations. Mais cela ne dérangeait pas Ray. Vilana ne paraissait pas être dotée de mauvaises intentions, étant donné la réaction qu'elle eut précédemment. De toute manière, elle n'allait pas pouvoir faire grand-chose de ce que Ray s'apprêtait à dire et montrer.

Dans un premier temps, Ray devait d'abord expliquer ce qu'il était et répondre à la question :

« Voyez-vous, le nhomien a été, à l'origine, conçu pour devenir le nouvel être humain sur une autre planète, destiné à reprendre la vie humaine qui s'était éteinte. Mais l'astre, sur lequel il devait être établie une nouvelle vie, avait un environnement beaucoup trop dangereux pour l'organisme terrien. Pour nous prévenir de ça, le superordinateur a donc modifié notre structure biologique. »

Le monologue s'arrêta un instant pour ne pas perdre son audience puis reprit :

« En soi, nous sommes pareils. C'est juste que nous sommes un peu plus grand, plus robustes et plus intelligents que la moyenne humaine. Un nhomien vit et meurt comme un être humain. Mais en ce qui me concerne... Hmm... Comment l'expliquer... Je crois que je vais vous épargner les détails pour éviter que tout ça ne devienne encore plus farfelu pour vous. »

Avant de poursuivre ses explications, Ray enleva sa veste blanche qui le couvrait, laissant apparaître son t-shirt noir sans design précis. Il allait en avoir besoin pour les propos qui arrivaient :

« Déjà, j'ai vingt-et-un ans mais je ne peux plus vieillir. C'est pour ça que j'ai conservé mon aspect physique actuel (et peut-être ma mentalité aussi... Mais restons digne devant la dame). Ensuite, pourquoi j'ai éternellement vingt-et-un ans... »

Tout comme avec Capac, Ray utilisa alors son pouvoir d'Apeiron. Il identifia le magnus de sa veste qu'il s'était ôté et qu'il tenait maintenant dans sa main droite. Celle-ci s'illumina d'une lueur blanche. Dans un éclair de lumière, Ray reproduisit le magnus dans sa main droite. Le même vêtement y apparut donc, à l'identique de l'original. Vilana pouvait maintenant distinguer la veste dédoublée en deux exemplaires dans les deux mains.

« Disons que j'ai vécu pas mal de choses et qu'elles m'ont rendu un peu spécial. », conclut-il.

Après cette démonstration, Ray détruisit complètement la veste qu'il avait créée dans sa main droite en annihilant son magnus. Elle s'évapora en un instant, sans laisser de traces. Le nhomien se revêtit de son habit, fermant la fermeture éclair pour ne pas laisser le froid l'atteindre. Ce froid se fit ressentir petit à petit, en effet. L'ombre de la nuit commençait à envahir les teintes orangées du ciel tandis que le soleil finissait de laisser place à la lune.

Le nhomien n'avait désormais plus rien à dire de sa personne et de son histoire, enfin pour le moment. Vilana n'aurait que faire de savoir qu'il était le dernier représentant vivant de son espèce ou que Nhome n'existait plus. De toute manière, tant qu'elle n'était pas malfaisante, Ray n'avait pas de raison de ne pas en dire plus à l'avenir.

« Ce qui m'est arrivé fait un peu cliché super-héros, mais on peut pas choisir d'écrire son scénario après tout. », dit Ray sur un sourire amusé.


Je parle en #000000 !

Thèmes musicaux de Ray :

Thème principal : Gardien de l'existence
Thème de combat : Une raison de se battre
Thème émotionnel : Incompréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Jeu 28 Avr 2016 - 16:21
Vilana Ernstfeld
avatar
Multiverse
Messages RP : 18

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Un pouvoir rare, celui de la création pure. La jeune femme était impressionnée quoiqu'elle fit en sorte de ne pas trop le laisser paraître. Création... copie ? Ray avait reproduit sa veste à l'identique - enfin, aussi loin qu'elle avait pu l'observer. Où se situaient les limites de ses capacités ? Vilana avait eu l'occasion de rencontrer bien des personnes usant de pouvoirs et autres effets mystiques - mais il semblait considérer son histoire personnelle comme particulièrement complexe ou du moins toute exceptionnelle. Si ce n'était pas le cas, il la prenait pour une sotte - elle préférait écarter cette hypothèse. Donc, ce pouvoir vous rend unique parmi les nhomiens. Est-ce que c'est qu'il est spécial par lui-même ou bien les nhomiens n'ont-ils pas la magie, comme vous ?

Bien entendu, elle avait relevé cette affaire de ne plus vieillir, quoique le comportement de son interlocuteur ne l'aie pas rendue encline à tout à fait prendre cette déclaration au sérieux. Il semblait avoir pris un peu plus d'assurance désormais, et agissait de façon plus posée, mais son attitude des premiers instants était particulièrement gauche. Plus forts, plus grands, plus robustes et plus intelligents. La jeune femme n'avait pas pour elle les connaissances les plus pointues qui fussent en biologie. La façon dont un ordinateur pouvait altérer ses facteurs lui paraissait donc particulièrement obscur, bien qu'elle se laissa aller à quelques suppositions sur ce qui pouvait se cacher derrière "modifier [leur] structure biologique" ; quels facteurs avaient été altérés ? La composition de la peau, l'épaisseur du cuir ? Pour l'intelligence, était-ce une question de circulation des informations au sein du cerveau ?Un type d'informations potentiellement utiles, bien qu'elle n'eut, pour l'heure, aucune intention hostile envers Ray.

Prenant le temps de s'asseoir en tailleurs, Vilana ne percevait pas de danger émanant du jeune garçon. La tenue qu'elle portait était faite pour pouvoir supporter le froid, et elle ne semblait donc pas trop en souffrir. Sombre, contrastant avec le sweat-shirt blanc du nhomien. En tous les cas, si cet accoutrement lui venait bien de chez lui, on pouvait dire que les siens cherchaient beaucoup à ressembler aux hommes. Cela faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas vu "plus civil" que cet ensemble décontracté. La constatation lui arracha un sourire légèrement amusé.

... sa "Terre". Elle ne savait pas où commencer à chercher pour la retrouver.


Couleur parole : #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Jeu 28 Avr 2016 - 18:45
Ray Wenefil
avatar
Multiverse
Messages RP : 15

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
L'ambiance était déjà plus décontractée qu'au début. Ray pouvait maintenant se contenter de répondre aux questions et éventuellement de poser les siennes. Il était heureux de pouvoir raconter ses origines, tant que ce n'était pas avec un mauvais bougre bien sûr.

« Donc, ce pouvoir vous rend unique parmi les nhomiens. Est-ce que c'est qu'il est spécial par lui-même ou bien les nhomiens n'ont-ils pas la magie, comme vous ? »

Ray pouvait se contenter de répondre simplement à la question. Vilana n'avait pas d'utilité à savoir ce qu'était l'Apeiron et l'existence. Le nhomien se souvint également que s'il devait affronter la jeune femme au Colisée ou autre moment (bien que s'affronter sur un coup de tête le surprendrait beaucoup maintenant), il serait préférable que ses secrets ne soient pas révélées gratuitement. Pour le moment, le plus sage était de rester sur les grandes lignes :

« Je suis complètement unique. Tout le reste des nhomiens n'ont que la technologie pour s'aider à faire de grandes choses. Comme je vous l'ai dit, nous sommes l'identique des humains. »

Ray évadait la question qui était dissimulée : celle de qui il était vraiment. Vilana devra découvrir ceci dans un combat ou autre moment fatidique. Le garçon ne pensait pas de toute façon qu'elle allait forcer l'exploration de son identité plus loin. Aussi avait-il une question pour elle :

« Je me permet du coup de vous poser la même question en quelque sorte. Vous aussi, vous êtes unique parmi les humains ? Arriver dans ce Cross-Univers semble s'adresser à des personnes exceptionnelles... »


Je parle en #000000 !

Thèmes musicaux de Ray :

Thème principal : Gardien de l'existence
Thème de combat : Une raison de se battre
Thème émotionnel : Incompréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Jeu 28 Avr 2016 - 22:02
Vilana Ernstfeld
avatar
Multiverse
Messages RP : 18

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Raté, pensa très fort la jeune femme. Enfin... attend une minute... - ce qu'il venait de dire était en fait extrêmement important. "Semble s'adresser à des personnes exceptionnelles" ? Les failles ne seraient pour lui pas juste des phénomènes aléatoires, franchies par quelques curieux/inconscients/fous en mal de prouver quelque chose/personnes outrancièrement confiantes en leurs capacités/au contraire très bien renseignées ? Il y aurait, pour lui... une sorte de logique, réelle ? Reprends-toi Vil' ! Elle tentait de conserver son visage de marbre, malgré les nouvelles optiques que soulevaient le point de vue de Ray. Car s'il y avait un schéma logique... elle en était d'autant plus exclue.

Chaque homme a quelque chose d'unique, malgré des schémas récurrents. C'est ce qui fait que la psychologie existe, et c'est aussi ce qui fait qu'un profiler puisse se tromper. Je n'échappe pas à la règle.

La jeune femme s'était fendu d'un court sourire, et elle avait aussi relevé ce tout petit commentaire du nhomien - ils n'auraient eu que la technologie pour s'aider, identiques aux humains. Il ne suspectait donc probablement pas qu'elle puisse user de magie... bien que ce soit commun par chez elle - et elle n'avait, après tout, pas été tant surprise par le fait qu'il ait un pouvoir que par l'objet du pouvoir en question.

Au moins, il ne venait pas de son... mh, monde. "Son" humanité ne serait ainsi pas éteinte par des extraterrestres à une date obscure. Fallait-il lui révéler qu'elle aussi avait ses atouts ? Ses capacités dépassaient de loin les siennes... ce serait peut-être se mettre à désavantage pour le futur. Ce pensant, Vilana ne songeait pas nécessairement aux tournois, qui ne l'intéressaient en fait que peu : pourquoi irait-elle se jeter dans une arène à défier le tout passant ? Mais... elle ne le connaissait pas. Comment lui faire assez confiance ? Vraiment, le monde l'avait peut-être bien mal façonnée.

"Tu te méfies bien trop de ceux que tu rencontres."

Ce n'était pas le moment de se souvenir. Elle prit une petite inspiration, lâcha un soupir court. Je ne suis pas plus exceptionnelle que ceux que vous pourrez voir en vous baladant un peu ici en tous les cas... enfin. Vous avez d'ores et déjà vu le Colisée, dit-elle d'un ton assez détaché ; J'ai observé certains enregistrements de tournois qu'ils ont pour usage d'organiser ici. Certaines... personnes... ont des capacités tout bonnement dévastatrices dès qu'il appartient de se battre.

Mais si il devait y avoir une sorte de... sélection, au Cross-Univers - elle ne parvenait pas à s'ôter cette réflexion de la tête - cela signifie qu'il y a une émanation de volonté, à un moment ou à un autre. La jeune femme avait lu cette histoire de mains créatrices sans trop y croire - des entités aux pouvoirs "divins" ? Fort peu pour elle. En revanche, des êtres avec des capacités exceptionnelles, elle pouvait l'entendre. La différence ? Être sur le même plan, en quelques sortes. Quelque chose... d'atteignable. Quoiqu'il en soit... je sais que la faille par laquelle je suis passée n'a pas été générée naturellement. Si je suis ici, ce n'est probablement pas parce que cette "volonté" l'a voulue... si elle existe. Et pourtant, rien d'intenté contre moi pour l'heure... point négatif pour cette supposition.

J'y pense. Depuis combien de temps êtes-vous ici ?


Couleur parole : #cc66cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   Lun 9 Mai 2016 - 13:20
Ray Wenefil
avatar
Multiverse
Messages RP : 15

Feuille de personnage
Argent (JSS): 600
Inventaire:
Une réflexion bien construite. Même si Ray avait du mal à adhérer à l'idée. Pour lui, tout le monde était unique et tout le monde pouvait devenir exceptionnel.
C'était une thèse que son père lui avait bien transmis. Devenir ou créer l'extraordinaire, ce n'était qu'une question d'investissement, de motivation et de patience. Mais ça, le nhomien savait qu'il n'était pas facile d'en convaincre les autres. Plutôt que de rétorquer Vilana sur ce point, il préféra prolonger son écoute.

J'y pense. Depuis combien de temps êtes-vous ici ?

Il est vrai que ça faisait déjà un petit moment qu'il était ici. En prenant une pose méditative pour calculer rapidement le temps écoulé, agrippant son menton de ses doigts, Ray répondit simplement ensuite :

"Hmm... Cela va faire un mois dans quelques jours. J'erre dans ce monde depuis 3 semaines environ..."

Il en profita pour retourner la question:

"Et vous ?", enchaîna-t-il avec ses bras retournant à une position normale.


Je parle en #000000 !

Thèmes musicaux de Ray :

Thème principal : Gardien de l'existence
Thème de combat : Une raison de se battre
Thème émotionnel : Incompréhension
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]   
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas

Reconnaissance : le lac [PV Ray Wenefil]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Design et codage du forum réalisés par Sylver Ephrallion